Actualisé 18.04.2019 à 19:54

ValaisNouvelles mesures contre la violence au stade

Le canton a adopté plusieurs mesures visant à assurer la sécurité au stade. Fouilles et billets nominatifs sont au programme.

von
ats

Le Valais se mobilise pour lutter contre la violence au stade de Tourbillon. Une rencontre entre divers acteurs a eu lieu jeudi à Sion. Plusieurs mesures, encore non chiffrées, ont été adoptées. Elles seront progressivement appliquées pour les matches du FC Sion.

Une grande partie des spectateurs se présentant à Tourbillon sera fouillée, notamment le secteur des visiteurs. Des zones d'accueil seront aménagées pour éviter des queues aux diverses entrées. Tous les billets seront nominatifs. Des bornes pour les contrôles d'identité seront installées par la commune de Sion, propriétaire des lieux.

Dénonciations systématiques

Le match interrompu contre Grashopper en mars dernier a été le déclencheur, admet le président de la ville, Philippe Varone.

Les ultras de GC en délire

16.03.2019 Les ultras de GC ont lancé à trois reprises des engins pyrotechniques sur la pelouse en plein match, alors que Sion menait 2-0. Le match a été interrompu.

Les détenteurs de matériel illicite (pétards, fumigènes) ou les personnes interdites de périmètre seront systématiquement dénoncés au ministère public. Des arrestations provisoires pour une durée jusqu'à 48 heures pourront être décidées selon les cas.

«Comme ultime mesure, nous pourrons choisir d'interdire l'accès au stade aux fans d'un club adverse. Ce ne sera toutefois pas le cas pour ceux de Grasshopper, en cas de non-relégation de leur équipe», résume le chef de la Police cantonale valaisanne, Christian Varone.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!