Nouvelles munitions pour la police vaudoise
Actualisé

Nouvelles munitions pour la police vaudoise

Les polices romandes et tessinoise vont disposer de munitions provoquant des blessures plus graves dès mai 2007.

La nouvelle munition à expansion contrôlée sera mise en service au début de l'année prochaine en Suisse latine.

La Conférence latine des chefs des départements de justice et police (CLDJP) a pris les dispositions d'application pour l'introduction de cette munition lors de sa réunion du 21 septembre à Pramont (VS), a indiqué lundi son secrétariat dans un communiqué.

Achat groupé

Son choix s'est porté sur une cartouche certifiée par la commission technique des polices suisses, fabriquée par RUAG AG à Thoune (BE). Le recours à cette munition à déformation légère est compatible avec le droit international, a précisé la CLDJP. L'achat de la nouvelle munition s'effectuera de manière groupée.

Son entrée en service se fera au plus tard jusqu'au 1er mai 2007, chaque corps de police définissant la date la plus favorable, compte tenu de la formation spécifique à donner à chaque agent.

Effet neutralisant

Ce nouveau type de munition se déforme immédiatement au contact d'un objet et s'y arrête, sans se fragmenter à l'intérieur comme les balles «dum-dum». Elle permet de neutraliser l'adversaire: restant dans le corps de la victime, elles provoquent des blessures plus graves que la munition blindée actuelle, mais pas de ricochets mettant en danger des tiers.

Ce nouveau type de balle fait l'objet de discussions depuis plusieurs années en Suisse. Le Conseil fédéral y avait dans un premier temps opposé son veto, notamment pour des raisons de droit international humanitaire. (ats)

Ton opinion