Actualisé 16.06.2018 à 05:18

GuatemalaNouvelles projections de cendres et de lave

Trois volcans, dont le Volcán de Fuego, responsable de 110 morts il y a 2 semaines, sont entrés en éruption au Guatemala.

1 / 28
La protection civile du Guatemala surveille l'activité du volcan de Fuego qui connait une hausse de son activité s'accompagnant de projections de cendres sur les régions voisines. (Vendredi 22 mars 2019)

La protection civile du Guatemala surveille l'activité du volcan de Fuego qui connait une hausse de son activité s'accompagnant de projections de cendres sur les régions voisines. (Vendredi 22 mars 2019)

AFP
Le volcan de Fuego, au Guatemala, a terminé son puissant cycle d'éruption lundi, alors que près de 4000 habitants de villages menacés avaient été évacués par crainte d'une nouvelle catastrophe. (Lundi 19 novembre 2018)

Le volcan de Fuego, au Guatemala, a terminé son puissant cycle d'éruption lundi, alors que près de 4000 habitants de villages menacés avaient été évacués par crainte d'une nouvelle catastrophe. (Lundi 19 novembre 2018)

AFP
Le volcan El Fuego est à nouveau en éruption. Il projette de la lave jusqu'à 300 mètres au-dessus de son cratère. (6 novembre 2018)

Le volcan El Fuego est à nouveau en éruption. Il projette de la lave jusqu'à 300 mètres au-dessus de son cratère. (6 novembre 2018)

AFP/archive/photo d'illustration

Trois volcans au Guatemala ont projeté vendredi des cendres et de la lave, mettant en état d'alerte les habitants et les autorités. Parmi eux figurait le Volcán de Fuego, dont l'éruption il y a deux semaines a fait 110 morts et 197 disparus.

L'activité du Pacaya, situé comme le volcan de feu à une trentaine de kilomètres de la capitale, Guatemala City, et du Santiaguito, à quelque 110 km à l'ouest, s'est également fortement accrue, selon un rapport de l'institut de vulcanologie.

L'organisme a recommandé au coordinateur national pour la réduction des catastrophes d'être en alerte, puisque le Volcán de Fuego et le Santiaguito peuvent engendrer des lahars, des coulées boueuses d'eau et de sédiments volcaniques qui détruisent tout sur leur passage.

Jusqu'à 7 explosions par jour

Le volcan de feu enregistre chaque jour entre 5 et 7 explosions faibles à modérées qui expulsent des cendres à environ mille mètres au-dessus du cratère et provoquent des glissements de boue et des sédiments volcaniques.

Le Santiaguito a une activité volcanique similaire, tandis que le Pacaya expulse, lui aussi, des cendres et une rivière de lave incandescente descend lentement le long de l'une de ses pentes.

Le 3 juin, le Volcán de Fuego a semé la mort et la désolation, notamment dans la localité de San Miguel los Lotes, où les secours recherchent toujours les nombreux disparus parmi des tonnes de décombres. Leurs travaux sont fréquemment suspendus en raison des conditions météorologiques créant des risques de glissements de terrain. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!