Actualisé

Cause humanitaireNovak Djokovic est le nouveau joker de l'Unicef

Le tennisman serbe a été fait ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations unies pour l'enfance. Il espère redonner aux petits le «courage de rêver».

Novak Djokovic, entouré de Jim Young (président de World Bank Group) et Yoka Brandt, l'une des dirigeantes de l'Unicef, a montré beaucoup d'enthousiasme pour son nouveau rôle, mercredi à New York.

Novak Djokovic, entouré de Jim Young (président de World Bank Group) et Yoka Brandt, l'une des dirigeantes de l'Unicef, a montré beaucoup d'enthousiasme pour son nouveau rôle, mercredi à New York.

Le No 1 mondial du tennis masculin, le Serbe Novak Djokovic, est devenu mercredi à New York ambassadeur de bonne volonté de l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance.

«Je suis très honoré de devenir ambassadeur de l'Unicef et de pouvoir continuer à promouvoir les droits des enfants pour leur donner accès à l'éducation dès le plus jeune âge», a expliqué celui qu'on surnomme aussi le «Djoker».

«Malheureusement, dans mon pays et dans d'autres régions rurales du monde, les enfants vivent dans des conditions telles qu'ils n'ont plus le courage de rêver», a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse au quartier général de l'organisation.

Fondation présidée par son épouse

Novak Djokovic, 28 ans, a rappelé qu'il avait grandi durant la guerre en ex-Yougoslavie et que le soutien de sa famille durant cette période difficile l'avait «rendu plus fort» et lui «avait fait apprécier les valeurs de la vie».

Père d'un petit Stefan né en octobre 2014, le Serbe, qui a remporté cette année l'Open d'Australie et Wimbledon, a regretté l'absence de crèches pour les enfants en bas âge dans son pays et le faible taux de scolarisation en maternelle.

Il travaille notamment sur cette question par le biais de sa fondation présidée par son épouse.

«Champion de la cause des enfants»

«Novak est un vrai champion de la cause des enfants à travers le monde», a souligné Yoka Brandt, l'une des dirigeantes de l'Unicef.

«Il a montré qu'une voix forte et des actions fortes pouvaient faire la différence pour les enfants, en particulier quand ils sont très jeunes», a-t-elle ajouté.

Novak Djokovic, qui compte à son palmarès 54 titres ATP, dont 9 du Grand Chelem, rejoint d'autres personnalités sportives nommées ambassadeurs et ambassadrices de l'Unicef comme le star du FC Barcelone Lionel Messi, l'ancien joueur de football David Beckham ou encore la No 1 mondiale du tennis féminin Serena Williams.

Il est l'un des favoris pour l'US Open 2015, dernier tournoi du Grand Chelem de l'année qui débute lundi à New York.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!