Finale de Wimbledon: Novak Djokovic: «Je veux prendre ma revanche»
Actualisé

Finale de WimbledonNovak Djokovic: «Je veux prendre ma revanche»

Défait par Federer en demi-finale il y a deux ans à Londres, le Serbe espère bien battre le «Maître» dans son jardin. En cas de victoire, il redeviendrait No 1 mondial.

par
ads
Privé de finale par Federer lors de leur seule rencontre sur gazon, Djokovic espère bien rendre la monnaie de sa pièce au Suisse. Avec un trophée à la clé.

Privé de finale par Federer lors de leur seule rencontre sur gazon, Djokovic espère bien rendre la monnaie de sa pièce au Suisse. Avec un trophée à la clé.

A 15 heures, Novak Djokovic va entrer sur le Central Court de Wimbledon pour une finale qui sent la poudre. Les enjeux sont énormes: le Serbe peut ravir le trône du tennis mondial à Rafael Nadal s'il s'impose, tandis que Roger Federer peut entrer un peu plus dans la légende en devenant le premier octuple champion sur le gazon anglais. Ne comptez pas sur «Nole» pour lui faire de cadeaux...

Vous avez rencontré Federer de nombreuses fois, mais une seule sur gazon...

C'était il y a deux ans, en demi-finale, et il avait gagné en quatre sets. J'ai une nouvelle chance de le défier sur son court préféré, et je compte bien prendre ma revanche. Federer à Wimbledon, c'est quelque chose. Il a écrit les plus belles pages de sa carrière ici, et encore cette année il a été extrêmement bon. Je suis sûr qu'il veut ce titre autant que moi.

Votre rivalité avec Roger Federer semble un peu moins acharnée que celle qui vous oppose à Rafael Nadal ou Andy Murray. Est-ce vrai?

Chaque rivalité avec l'un de ces trois hommes est unique et a sa propre histoire. C'est vrai que j'admire tout particulièrement Roger et tout ce qu'il a accompli comme joueur. Rester à ce niveau et être capable de disputer la finale de Wimbledon, c'est incroyable. Mais évidemment, lorsque l'on entre sur le court, l'admiration prend fin. C'est un combat, quiconque soit en face de moi. C'est ça qui fait la beauté de ce sport: un contre un, sans personne pour faire les choses à ta place.

Que représente cette finale pour vous?

J'ai perdu 3 de mes 4 dernières finales en Grand Chelem. Mentalement, celle-ci sera très importante. C'est sûr que je ne peux pas faire la fine bouche avec toutes ces finales, mais seuls les titres comptent. J'aurais pu, j'aurais même dû gagner certaines finales que j'ai perdues. En devenant plus vieux, et surtout en restant au top niveau pour cinq, six ou sept ans, tu commences à trop tergiverser. C'est pour ça que je respecte Roger plus que n'importe qui, avec tout ce qu'il a accompli.

Quelle sera la clé?

Contre Roger, il faut absolument éviter de lui laisser dicter le rythme, surtout sur gazon. Il adore être très agressif, venir au filet. Je vais devoir bien retourner et rester très proche de ma ligne de fond. Cela va être un intense combat. La plupart de nos matches sont longs. Je serai donc prêt physiquement pour un match à rallonge.

Avez-vous vu jouer Roger Federer durant ce tournoi? Que pensez-vous de son niveau de jeu?

Il a été excellent, je dois l'avouer. J'ai regardé des bouts de plusieurs matches. Bon, on n'a pas eu trop de difficulté à se qualifier jusqu'en quarts... Mais contre Stan, il a très bien joué, surtout après avoir perdu le premier set. Grâce à son expérience ici et tous les titres remportés sur la dernière décennie, c'est un monstre. J'espère pouvoir l'empêcher d'être à son meilleur niveau cet après-midi.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Trois questions à Roger Federer Vous m'avez pris par surprise, je n'ai même pas eu le temps de réfléchir où elle a eu lieu (rires). Honnêtement, je pense être en meilleure forme qu'il y a deux ans. J'avais un peu mal au dos à l'époque. Les deux, on aime bien être tout près de la ligne de fond. On adore pouvoir monter au filet, surtout sur des courts rapides comme ici. Il a un don pour prendre la balle très rapidement, pour imprimer son rythme. Je vais devoir être extrêmement agressif. Nous sommes à Wimbledon: impossible de tenter de manoeuvrer l'adversaire, ce sera un combat. C'est particulier. Quand il est arrivé au top niveau, j'étais déjà établi. J'ai pu le voir traverser le classement, améliorer chaque compartiment de son jeu. Mais j'adore l'affronter, surtout depuis qu'il a gagné des Grand Chelems et atteint la place de No 1. Ce sont toujours de beaux combats.

Ton opinion