Novartis a créé 600 emplois en Suisse
Actualisé

Novartis a créé 600 emplois en Suisse

Les nouveaux chiffres montrent combien est significative la contribution directe de Novartis à l'économie suisse en tant qu'employeur et exportateur, a relevé lundi Michael Pluess, directeur de Novartis Suisse.

Parallèlement, les exportations suisses du groupe ont augmenté de 2,7 milliards de francs pour atteindre 22,2 milliards.

Avec le remplacement des départs naturels, le géant pharmaceutique a ainsi engagé 1.180 nouveaux collaborateurs en 2006. Ce qui porte à 11.700 personnes ses effectifs en Suisse, représentant une masse salariale annuelle de 2,3 milliards de francs. La proportion de femmes dans l'entreprise a également progressé à 43%. Par contre, le management n'en compte encore que 26%.

Novartis avait annoncé le 18 janvier dernier avoir réalisé en 2006 un exercice record pour la dixième année d'affilée. Son bénéfice a atteint plus de sept milliards de dollars. Grâce à de nouveaux médicaments et au secteur croissant des vaccins, cette bonne santé devrait se confirmer en 2007. Son chiffre d'affaires 2006 a également atteint un niveau record à 37,020 milliards de dollars, en progression de 15%.

Toutes les divisions du groupe ont enregistré une progression l'an dernier. Celle des produits pharmaceutiques a vu son chiffre d'affaires grimper de 11% à 22,6 milliards de dollars. Le Diovan, un médicament contre l'hypertension, est resté un produit phare, dont les ventes ont dépassé la barre des quatre milliards de dollars. Le Glivec, utilisé contre la leucémie myéloïde chronique, a rapporté 2,5 milliards de dollars.

Ton opinion