Actualisé 07.06.2006 à 07:05

Novartis étend son activité dans les biotechnologies

Le groupe pharmaceutique bâlois lance une offre publique d'achat (OPA) amicale sur la totalité de la société britannique NeuTec Pharma pour un montant de 305 millions de livres (690 millions de francs).

L'opération bénéficie déjà d'un large appui, a indiqué mercredi Novartis. Elle est soutenue par le conseil d'administration et les principaux actionnaires, qui réunissent ensemble 39 % du capital de NeuTec Pharma. L'OPA assure un prix de 10,50 livres par action, soit une prime de 109 % par rapport au cours de clôture lundi.

Fort potentiel

La biotech britannique concentre son activité dans le traitement des infections en milieu hospitalier (infections nosocomiales). Elle dispose dans son pipeline de produits de deux médicaments à fort potentiel. Pour l'heure en phase d'étude clinique, ils devraient recevoir une homologation à l'horizon de 2009-2010.

Le premier, qui affiche le stade de développement le plus avancé, s'appelle Mycograb. En phase d'homologation dans l'Union européenne et pour 2009 aux Etats-Unis, cet antibiotique est destiné au traitement de la candidose invasive, une mycose affectant sévèrement la peau et les muqueuses.

Innovation

Le Mycograb a prouvé sa capacité à réduire «significativement» la mortalité de patients atteints de graves infections fongiques, a précisé Daniel Vasella, président et patron de Novartis, cité dans le communiqué. Pour ce dernier, le projet d'acquisition affirme la volonté d'innovation du groupe rhénan.

Le deuxième produit a pour nom Aurograb et se trouve en phase III d'étude clinique. Il vise à combattre les infections causées par des staphylocoques dorés, un problème typiquement nosocomial. Les actions de NeuTec ont terminé mardi en hausse de 84 % à la Bourse de Londres, suite aux rumeurs de rachat. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!