Actualisé 22.01.2014 à 20:30

Etats-UnisNovartis supprime quelque 500 emplois

Novartis ferme son usine américaine de Suffern, dans l'Etat de New York, qui compte quelque 525 emplois.

En cause: la perte du brevet pour le blockbuster Diovan, qui entraîne une réduction drastique des capacités de production du site, invoque le géant pharmaceutique bâlois. Le processus de fermeture débutera au deuxième trimestre de l'année pour être achevé dans les deux à trois ans à venir, selon une prise de position de Novartis USA publiée mercredi.

L'ensemble des postes est concerné. Les employés seront traités «équitablement et avec respect», assure la firme. Des places de travail leur seront offertes sur d'autres sites de Novartis, dans la mesure du possible.

Pas plus tard que mardi, Novartis a annoncé la suppression cette année de 500 postes à Bâle, réorganisant sa division pharmaceutique. Des licenciements ne sont pas exclus. Dans le même temps, l'entreprise créera plusieurs centaines d'emplois. Au final, les effectifs helvétiques devraient demeurer stables à quelque 15'000. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!