Vente des droits d'une crème: Novartis touche le jackpot
Actualisé

Vente des droits d'une crèmeNovartis touche le jackpot

Le groupe pharmaceutique bâlois a cédé au Suédois Meda pour 387 millions de francs les droits d'une crème utilisée pour traiter les troubles de la peau.

Le groupe pharmaceutique bâlois Novartis cède au groupe suédois Meda les droits de son médicament Elidel, une crème utilisée pour traiter les troubles de la peau comme la dermatite atopique.

La transaction s'élève à 420 millions de dollars (387 millions de francs) en numéraire.

Meda reprendra la production dans les trois ans suivant le bouclement de l'opération. La transaction, encore sujette à l'obtention des autorisations réglementaires, devrait être finalisée dans le courant du deuxième trimestre, écrit jeudi Novartis.

Le gain comptable s'élèvera pour le groupe bâlois à quelque 406 millions de dollars. Cette acquisition «reflète la stratégie de Novartis de se concentrer sur la commercialisation de nouveaux produits et sur ses marques clés», ajoute le communiqué.

Elidel a été approuvé aux Etats-Unis en 2001 et dans l'Union européenne en 2002.

(ats)

Ton opinion