Actualisé 15.03.2006 à 21:48

NRTV, dernière-née des chaînes privées vaudoises

Jeudi prochain à 18 h, les programmes télé vont s'enrichir d'une nouvelle chaîne. Elle touchera 28 communes de la région nyonnaise et plus de 20 000 foyers.

Le paysage télévisuel romand bouge. D'ici à deux ans, une télévision vaudoise va voir le jour, regroupant les principales télévisions régionales vaudoises. C'est pour se faire une place dans cette future chaîne que NRTV a été créée.

Sa venue ne suscite pourtant pas les craintes de la télévision genevoise Léman Bleu, qui émet jusqu'à Nyon. «Il y a de la place pour deux!» déclare Michel Chevrolet, directeur de la chaîne.

Le financement de NRTV, qui avoisine les 330 000 fr. par année, est assuré par Téléréseau de la Région Nyonnaise SA et la Société Electrique Intercommunale de La Côte SA. «Ces deux sociétés dégagent des bénéfices. Nous avons décidé d'utiliser cet argent pour créer une nouvelle chaîne régionale», déclare Alain-Valéry Poitry, syndic de Nyon. Les habitants de la région ne verront donc pas leur abonnement au téléréseau augmenter.

Du jeudi au dimanche, une boucle d'une heure tournera entre 12 h et 14 h et entre 18 h et 24 h, proposant de l'actualité locale et des magazines. Les séances du Grand Conseil vaudois seront également retransmises en direct. En attendant une nouvelle concession de l'Office fédéral de la communication, NRTV ne pourra pas émettre tous les jours, ni diffuser de la publicité.

Cédric Alber

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!