Nucléaire iranien - «escalade injustifiée»
Actualisé

Nucléaire iranien - «escalade injustifiée»

Le ministre iranien des affaires étrangères Manouchehr Mottaki a réaffirmé le droit de l'Iran d'avoir un «programme nucléaire pacifique». Il a dénoncé «une escalade injustifiée au service des visées à court terme d'Etats puissants».

S'exprimant devant la conférence du désarmement réunie à Genève, le ministre a formellement proposé la création d'un «consortium régional» pour régler la question de l'enrichissement de son uranium.

Le ministre a qualifié d'»inacceptables» et d'»exercice futile» les discussions au Conseil de sécurité de l'ONU. Il a souhaité que les questions en suspens soient traitées au niveau de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).

A New York, Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné mercredi soir 30 jours à l'Iran pour suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium. Le directeur de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, doit faire un rapport sur la manière dont l'Iran se sera conformé à ces dispositions. (ats)

Ton opinion