Actualisé

Nucléaire nord-coréen: La patience des Etats-Unis a des limites

CAMP DAVID - Le président George W. Bush et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont demandé vendredi à la Corée du Nord de tenir ses promesses et d'abandonner son programme d'armement nucléaire, menaçant Pyongyang de nouvelles sanctions.

«Il y a prix à payer», a expliqué George Bush, aux côtés de Shinzo Abe, depuis la résidence d'été présidentielle. «Nos partenaires des pourparlers à six sont patients, mais notre patience n'est pas sans limite», a-t-il ajouté, en référence aux négociations engagées entre la Corée du Nord, les Etats-Unis, le Japon, la Chine, la Russie, et la Corée du Sud.

Le Premier ministre japonais a confirmé avoir «le même point de vue sur ce sujet». «Il doivent répondre correctement sur ces questions, sinon nous aurons à adopter une réponse plus ferme.»

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!