Canton de Vaud: Nudistes jugés pour des photos hot avec leurs filles
Actualisé

Canton de VaudNudistes jugés pour des photos hot avec leurs filles

Un couple aurait eu des relations sexuelles devant ses enfants et pris des clichés osés en leur compagnie. Ils risquent deux ans de prison avec sursis.

par
Mirko Martino

Un soir d'août 2012, des voisins d'Alain* et Sylvie* ont pensé qu'ils abusaient sexuellement de Sonia*, leur fille de 8 ans, et ont dénoncé le couple de Vaudois. Après un examen médical sur la fillette, aucune trace d'abus n'a été décelée et l'affaire a été classée.

Mais la perquisition de la police a déclenché une autre enquête. Adeptes de nudisme, les époux possédaient des clichés où ils figurent dans leur plus simple appareil. Louise*, fille d'un précédent mariage de Sylvie, a aussi posé sur certaines photos, parfois nue, entre 2003 et 2006, alors qu'elle avait entre 11 et 14 ans. Une fois, elle apparaît suçant le sein de sa mère. «De simples photos érotiques qui ne semblaient pas choquantes à l'époque, a estimé lundi Alain devant la Cour. Les moeurs ont changé.» D'autres images plus hard de Sylvie ont aussi été retrouvées. «Elles n'ont jamais été prises en présence de mes filles», s'est-elle défendue.

Ebats sexuels bruyants

Le couple aurait également eu des ébats sexuels bruyants, sans fermer la porte de leur chambre, alors que leurs filles étaient dans l'appartement, ou même au salon. «Une fois, c'était sur le capot d'une voiture dans le parking devant la maison, a témoigné Louise. Je me souviens encore de l'expression de leurs visages.»

Désormais âgés de 61 et 50 ans, les accusés risquent 24 mois de prison avec sursis. La défense, pour qui les faits sont répréhensibles moralement mais pas pénalement, a plaidé l'acquittement. Verdict en fin de semaine.

*Prénoms fictifs

«Nous n'avons jamais fait l'amour devant les enfants. Ma fille ment. Elle a toujours menti, car elle m'en veut d'avoir divorcé de son père.»

Sylvie, accusée d'actes d'ordre sexuel avec des enfants

Ton opinion