Actualisé 19.10.2009 à 07:24

Etats-Unis

Obama autorise le shit sous ordonnance

Alors que George W. Bush voulait enfermer tous les consommateurs de marijuana, l'administration Obama lâche du lest.

de
Philippe Favre

Le gouvernement américain met fin à la traque aux consommateurs de cannabis sous ordonnance médicale. Les fumeurs thérapeutiques ne seront plus poursuivis au niveau fédéral, a communiqué le ministère de la Justice. Le cannabis thérapeutique est aujourd'hui autorisé dans 14 des 50 Etats de l'Oncle Sam, principalement sur la côte ouest. Le hic, c'est que ces exceptions locales se heurtaient jusqu'ici à la loi au niveau national, qui pourchassait indistinctement les fumeurs sans tenir compte des règlements particuliers de chaque Etat.

Les gouvernements locaux recevront lundi des directives les invitant à renoncer à des poursuites pénales. Selon le New York Times, l'administration Obama considère la traque des consommateurs au bénéfice d'une autorisation comme une perte de temps. En Californie, des entreprises proposent déjà des produits pour le consommateur de marijuana au bénéfice d'une dispense médicale.

Avec cette nouvelle politique, le gouvernement Obama prend le contrepied du rigoriste ex-président George W. Bush. Reste que cette autorisation de la fumette demeure une exception et que la consommation de cannabis est toujours punissable dans les cas, par exemple, de vente à des mineurs ou d'opération de blanchiment d'argent.

«C'est un grand pas en avant, a commenté dans le New York Times Bruce Mirken, directeur de la communication du Marijuana Policy Project. Avec ce changement de politique, le gouvernement fédéral se met clairement en phase les réalités scientifique et pratique.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!