Actualisé 16.10.2012 à 11:28

Présidentielle américaine

Obama mène de 2 points avant le deuxième débat

A quelques heures du deuxième débat télévisé, le président sortant conserve une petite avance de 2 points (47% des intentions de vote) sur son rival républicain (45%) dans le sondage Reuters/Ipsos.

Le président américain sortant doit faire oublier sa mauvaise prestation de la première joute.

Le président américain sortant doit faire oublier sa mauvaise prestation de la première joute.

Le président démocrate sortant semble avoir enrayé l'érosion constatée au lendemain de sa contre-performance lors du débat de Denver le 3 octobre.

A trois semaines de l'élection pour la Maison blanche, Barack Obama progresse légèrement depuis dimanche lorsqu'il ne menait que d'un point sur son rival du GOP, qui avair dominé de la tête et des épaules leur premier face à face télévisé. Le démocrate apparaît surtout toujours en tête dans neuf des Etats considérés comme clés pour le scrutin du 6 novembre.

«Mitt Romney a bénéficié d'un appel d'air vers le haut après le premier débat mais le propre de ce genre de phénomène est de retomber», explique Julia Clark, vice-présidente d'Ipsos. «Les deux hommes s'affronteront lors de ce 2e débat sur un pied d'égalité».

Public invité à poser des questions

Le deuxième débat a lieu à l'université Hofstra de New York,mardi à 21h00 locale. La politique étrangère et les questions intérieures seront abordées. Contrairement au premier débat présidentiel et au dernier, prévu le 22 octobre en Floride, les membres du public seront invités à poser des questions.

Pour Michael Kramer, professeur de communication au «St Mary's College» (Indiana), M. Obama devra «faire en sorte de parler directement aux gens qui poseront les questions, en établissant une relation avec eux, en étant plus dynamique».

Par ailleurs, l'équipe de campagne du candidat républicain a annoncé avoir récolté 170,5 millions de dollars de fonds en septembre, contre 181 millions annoncés pour la même période dans le camp démocrate adverse, ce qui constitue un record pour la campagne 2012.

Les démocrates ont reçu plus de dons inférieurs à 250 dollars que le républicain, qui dépend plus des grands donateurs capables de signer des chèques de plusieurs milliers de dollars.

(ats)

Les Etats-Unis en chiffres:

La population blanche

La population hispanique

La population noire

L'économie

L'agriculture

Les armes

La religion

Le logement

L'industrie

La famille

Le chômage

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!