Obama réaffirme son intention de «mettre fin» au conflit irakien
Actualisé

Obama réaffirme son intention de «mettre fin» au conflit irakien

Le candidat démocrate Barack Obama a réaffirmé samedi son engagement à «mettre fin à la guerre» en Irak, après avoir donné l'impression jeudi qu'en cas de victoire à l'élection présidentielle, il pourrait revenir sur sa promesse de rapatrier les soldats américains dans les 16 mois.

M. Obama, qui s'exprimait devant la presse à bord d'un avion à destination de Saint Louis (Missouri, centre), a souligné avoir été mal compris. «J'ai été assez perplexe de constater les remous causés par une déclaration que je pensais inoffensive. Je suis absolument déterminé à mettre fin» au conflit en Irak, a-t-il déclaré.

Le sénateur de l'Illinois avait dû s'expliquer longuement jeudi soir sur sa politique en Irak. Evoquant son prochain voyage sur place, il avait déclaré: «Je vais me livrer à une évaluation sérieuse quand j'y serai. Je suis sûr que j'aurai plus d'informations et que je pourrai continuer à affiner ma politique.»

Le candidat a donné l'impression que ses rencontres avec les commandants militaires en Irak pourraient modifier sa promesse de rapatrier les soldats américains dans les 16 mois suivant son accession au pouvoir. Une heure plus tard, Barack Obama était revenu devant la presse pour apporter des précisions, estimant n'avoir «pas été assez clair».

«J'ai dit tout au long de cette campagne que cette guerre avait été mal pensée, que c'était une bévue stratégique et qu'il fallait y mettre un terme», déclarait-il. «J'ai aussi dit que je me montrerais réfléchi et prudent sur la façon dont nous en sortirons. Cette position n'a pas changé. Je ne cherche pas à me créer une marge de manoeuvre vis-à-vis de cette position», expliquait-il jeudi.

«Je n'ai rien dit d'autre que ce que j'avais dit auparavant», a insisté samedi M. Obama. (ap)

Ton opinion