Actualisé 28.02.2011 à 08:19

Crise au BahreïnObama salue le «dialogue national»

Le président américain a souligné l'importance des propositions faites par le roi du Bahreïn.

Le président américain Barack Obama a manifesté dimanche l'appui des Etats-Unis au «dialogue national» proposé par le roi de Bahreïn à l'opposition. Il a précisé que cette procédure devrait être «sans exclusion, non partisan et ouvert» au peuple du royaume.

«Les Etats-Unis soutiennent l'initiative de dialogue national conduite par le prince Salman bin Hamad al-Khalifa et appuient un processus qui est conséquent, sans exclusion, non partisan et ouvert au peuple de Bahreïn», a indiqué le président américain dans un communiqué.

Le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa a nommé son fils le prince Salman pour conduire un dialogue avec l'opposition qui n'a cependant pas débuté, les opposants réclamant la démission préalable du gouvernement.

Après treize jours de manifestations populaires réclamant la chute de la dynastie des Al-Khalifa, le souverain avait procédé samedi à un remaniement ministériel, jugé insuffisant par l'opposition parlementaire qui demande elle l'instauration d'une monarchie constitutionnelle. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!