Etats-Unis: Obama trahi par les sénateurs de son parti
Actualisé

Etats-UnisObama trahi par les sénateurs de son parti

Dans un retournement d'alliance exceptionnel, les sénateurs démocrates ont voté contre un texte sur le libre-échange, soutenu par la Maison Blanche et les républicains.

Barack Obama n'a pas réussi à convaincre les membres de son propre parti.

Barack Obama n'a pas réussi à convaincre les membres de son propre parti.

Les sénateurs ont rejeté par 52 voix contre 45 l'ouverture des débats sur une proposition de loi dite de procédure accélérée, visant à empêcher le Congrès d'amender le texte de tout futur accord de libre-échange négocié par le président démocrate. Il aurait fallu 60 voix, lors de ce vote de procédure, pour empêcher l'obstruction.

Tous les démocrates ont voté contre, alors que les républicains et la Maison Blanche soutenaient le texte, un exceptionnel retournement d'alliances politiques. Le vote de mardi ne tue pas définitivement la mesure, qui pourra être rappelée à l'ordre du jour plus tard par les républicains, mais vraisemblablement pas avant juin.

Mais il révèle l'ampleur de l'hostilité, dans les rangs du propre parti du président, contre la libéralisation des échanges que Barack Obama entend signer d'ici la fin de son mandat avec onze pays de la région Asie-Pacifique dans le cadre du partenariat transpacifique (TPP).

«Ce que nous venons de voir est assez choquant», a réagi le chef de la majorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell. (ats)

Ton opinion