Obama veut confirmer sa montée en puissance
Actualisé

Obama veut confirmer sa montée en puissance

Barack Obama compte prendre l'avantage mardi sur Hillary Clinton dans la course à la nomination démocrate.

L'ex-First Lady, donnée à nouveau battue par les sondages, semble déjà se concentrer sur les primaires cruciales du 4 mars, notamment au Texas.

Les prétendants à la Maison Blanche se disputent les «primaires du Potomac», nom donné aux trois consultations prévues dans la région de Washington (est) traversée par le fleuve Potomac: Maryland, Virginie et le District de Columbia, Etat qui abrite la capitale des Etats-Unis.

Le vote a démarré à 6 h locales (12 h suisses) en Virginie, et une heure plus tard dans le Maryland et le District de Columbia. Les bureaux fermeront leurs portes entre 1 h et 2 h suisses mercredi selon les Etats.

Fort des succès engrangés dans quatre Etats ce week-end, M. Obama aborde ces consultations avec confiance. Selon les sondages, le jeune sénateur de l'Illinois, 46 ans, devrait remporter les trois primaires du Potomac, qui doivent permettre d'allouer - à la proportionnelle - un total de 168 délégués pour la convention démocrate de Denver fin août.

Fébrilité dans le camp Clinton

Selon le site spécialisé indépendant RealClearPolitics (RCP), M. Obama compte désormais 1143 délégués contre 1138 à sa rivale. Pour arracher l'investiture démocrate, il faut le soutien d'au moins 2025 délégués.

Tandis que M. Obama semble surfer sur le succès, une certaine fébrilité s'est emparée du camp Clinton. La candidate a remplacé sa directrice de campagne après les défaites enregistrées ce week-end.

Mais la course est loin d'être jouée et un nouveau succès de M. Obama ne signerait pas la fin de la partie. Mme Clinton a prévu de se rendre mardi au Texas (sud) où des primaires auront lieu le 4 mars (193 délégués en jeu). L'équipe de la sénatrice de New York compte sur ces consultations pour reprendre l'avantage.

«Je suis très confiante»

«Si vous regardez les Etats qui sont à venir, je suis très confiante», a déclaré Mme Clinton aux journalistes. «C'est une bataille qui continue et je m'y sens très à l'aise».

«Je regarde vraiment vers l'Ohio et le Texas parce que nous savons qu'il s'agit d'Etats qui représentent l'électorat moyen du pays», a-t-elle fait remarquer. «Ils représentent le genre d'électeurs qui devront être convaincus et gagnés à notre cause lors de l'élection (présidentielle)».

Outre le Texas, l'Ohio (141 délégués), Rhode Island (21 délégués) et le Vermont (15 délégués) se prononceront le 4 mars. M. Obama devait se rendre mardi dans le Wisconsin où des primaires auront lieu le 19 février (74 délégués en jeu).

Huckabee résiste

Du côté républicain, John McCain, quasiment assuré de remporter la nomination de son parti malgré les réserves des conservateurs, est donné favori dans le Maryland et la Virginie.

Les éléments les plus à droite du parti républicain lui reprochent ses positions sur l'immigration ou en faveur de la recherche sur les cellules-souches. Cette contestation profite à l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee qui bénéficie du soutien d'une partie de la droite chrétienne.

M. Huckabee a créé la surprise en remportant ce week-end les consultations de Louisiane et du Kansas (centre). Il conteste la victoire très étroite de M. McCain dans l'Etat de Washington et a catégoriquement refusé lundi d'abandonner la course. (ats)

Ton opinion