Compagnie aérienne: Objectif de résultat opérationnel vu à la baisse
Actualisé

Compagnie aérienneObjectif de résultat opérationnel vu à la baisse

La compagnie aérienne allemande a annoncé que les grèves de ses pilotes avaient coûté quelque 205 millions de francs. Le résultat opérationnel pour l'an prochain sera revu à la baisse.

Lufthansa a souffert des grèves de ses pilotes.

Lufthansa a souffert des grèves de ses pilotes.

Le groupe allemand de transport aérien Lufthansa a revu en baisse jeudi son objectif de résultat opérationnel 2015, en raison d'une dégradation des perspectives économiques, mais s'est dit bien parti pour atteindre ses ambitions pour 2014 malgré les grèves des pilotes qui lui ont coûté 170 millions d'euros (quelque 205 millions de francs) au 3e trimestre.

Lufthansa «confirme sa prévision d'un bénéfice opérationnel d'environ un milliard d'euros» pour l'année 2014, a annoncé le groupe dans un communiqué financier.

En revanche, le transporteur aérien ne donne plus d'objectif chiffré pour l'an prochain et dit s'attendre à un bénéfice opérationnel «significativement supérieur» à celui de 2014, alors qu'il visait jusqu'ici 2 milliards d'euros. Il promet toutefois de formuler un nouvel objectif plus précis en 2015.

Cette décision «est principalement due à un retournement général des perspectives de croissance de l'économie mondiale par rapport à l'an dernier et par voie de conséquence à la baisse attendue» de son chiffre d'affaires, a précisé Lufthansa qui s'attend également à faire les frais l'an prochain d'une forte hausse de ses dépenses de retraite.

Hausse du bénéfice

Au troisième trimestre, le groupe a publié une hausse de 24,6% sur un an de son bénéfice net, à 561 millions d'euros, en dépit de plusieurs grèves de ses pilotes qui lui ont coûté quelque 170 millions d'euros sur cette période.

Ce résultat s'inscrit au-dessus des attentes du consensus d'analystes compilé par l'agence Dow Jones Newswires, qui misait sur un bénéfice net de 491 millions d'euros.

Son chiffre d'affaires a quant à lui avancé de 1,9% à 8,46 milliards d'euros tandis que son résultat opérationnel a affiché un bénéfice de 684 millions d'euros, en hausse de 17% sur un an. (afp)

Des grèves qui coûtent

Le numéro un européen du transport aérien, l'allemand Lufthansa, a dit s'attendre pour 2015 à un bénéfice opérationnel «significativement supérieur» à celui de 2014, en dépit de plusieurs grèves de ses pilotes qui ont coûté quelque 170 millions d'euros (205 millions de francs) au groupe.

Lufthansa ne donne plus d'objectif chiffré pour 2015 et prévoit un bénéfice opérationnel «significativement supérieur» à celui de 2014, alors qu'il visait jusqu'ici 2 milliards d'euros. Pour cette année, son objectif d'un bénéfice opérationnel avoisinant un milliard d'euros est inchangé, a-t-il précisé. Le groupe a publié une hausse de 24,6% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 561 millions d'euros, en dépit de plusieurs grèves de ses pilotes qui ont coûté quelque 170 millions d'euros au groupe.

Ton opinion