Actualisé 27.10.2017 à 05:23

«Pixie»

Objets du quotidien utilisés en guise de mot de passe

Une équipe de l'Université internationale de Floride a mis au point un outil d'authentification alternatif baptisé Pixie.

de
man

Les accessoires du quotidien, comme une montre, un bracelet, une carte de crédit ou même une chaussure, pourraient permettre aux internautes de s'authentifier en ligne, selon des chercheurs de l'Université internationale de Floride. En partenariat avec le groupe financier américain Bloomberg LP, ceux-ci ont développé un système alternatif pour l'authentification à double facteur, rapporte le site technologique britannique The Register.

Baptisé Pixie, le mécanisme repose sur l'utilisation de la caméra du smartphone et d'un objet «secret» toujours à portée de main de l'utilisateur. Photographié sous un certain angle, dans son intégralité ou en partie, l'accessoire, une fois l'image reconnue, pourra se substituer au code de vérification unique et temporaire généralement transmis par SMS. Ce dernier s'ajoute au mot de passe pour sécuriser une connexion par authentification forte.

«Contrairement à la biométrie, Pixie permet aux utilisateurs de modifier le facteur physique d'authentification, en changeant les accessoires qu'ils portent», mettent en avant les chercheurs. Reste que le système pourrait s'avérer peu pratique en condition de basse luminosité et même risqué en présence de personnes malveillantes à proximité. Elles pourraient en effet découvrir quel accessoire est utilisé.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!