Coronavirus  – «Obliger les vaccinés à porter un masque rallonge la pandémie»
Publié

Coronavirus «Obliger les vaccinés à porter un masque rallonge la pandémie»

Cornel Fraefel, virologue à l'Université de Zurich, estime que le port du masque n’a pas que du bon puisqu’il empêche le système immunitaire de faire ses défenses naturellement.

par
ofu
20min/Simon Glauser

Le masque fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Le porter est obligatoire dans de nombreux endroits, notamment en raison du nombre élevé de cas et la prolifération du variant Omicron.

Une réponse immunitaire variée

Or, Cornel Fraefel, virologue à l'Université de Zurich, pense que le port du masque n’a pas que du positif, du moins pour les personnes vaccinées et guéries. Interrogé vendredi par «Blick», il affirme: «Obliger les vaccinés à porter un masque rallonge la pandémie.» Contracter le coronavirus après une vaccination permet de recevoir une sorte de «booster» naturel, rappelle-t-il. Cela protège bien plus efficacement contre un déroulement grave de la maladie puisque cela permet une réponse immunitaire plus variée, explique le virologue. «Outre une meilleure protection, cela réduit également la probabilité que le virus puisse échapper à l'action du système immunitaire en mutant», affirme Cornel Fraefel.

«Le système immunitaire a besoin d’entraînement»

En résumé, le port du masque empêche le renforcement de cette immunité contre le coronavirus chez les personnes vaccinées et guéries. De plus, avec le port du masque, le corps entre nettement moins en contact avec d'autres virus et bactéries. Cela peut avoir des «conséquences désastreuses», prédit l’expert. «Le système immunitaire a besoin d'entraînement, aussi bien pour être armé contre les virus et les bactéries que pour lutter contre les allergies, les maladies auto-immunes et le cancer.»

Ton opinion

360 commentaires