Turkménistan: Obligés de faire le test VIH avant de se marier
Publié

TurkménistanObligés de faire le test VIH avant de se marier

Une loi vient d'être adoptée pour juguler la propagation du virus du sida. Les étrangers demandant un visa sont aussi concernés.

photo: Keystone

Signe que les autorités du Turkménistan craignent une propagation du virus du sida, une loi rendant obligatoire le dépistage du VIH avant le mariage vient d'y être adoptée, ont rapporté mercredi les médias officiels.

Outre les futurs mariés, le test sera aussi obligatoire pour les donneurs de sang, les personnes soupçonnées de faire usage de stupéfiants, les prisonniers, les citoyens étrangers requérant un visa de travail et les apatrides.

Cette loi, qui vise à «créer les conditions pour des familles saines et éviter la naissance d'enfants infectés par le VIH», a été publiée mercredi dans le quotidien officiel du Turkménistan, pour une entrée en vigueur immédiate.

Anonymat et gratuité

Un responsable du Centre national du sida du Turkménistan a indiqué à l'AFP, sous couvert d'anonymat, que la loi était «nécessaire» étant donné le «risque élevé» de propagation du VIH dans le pays. Selon cette même source, les consommateurs de drogues par voie intraveineuse, dont l'Afghanistan voisin est un grand producteur, et la prostitution sont les principales causes d'infection dans le pays.

D'après la loi signée par le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, le gouvernement garantira l'anonymat et des traitements gratuits pour les personnes infectées.

Risque jusqu'ici minimisé

Le Turkménistan, une ex-république soviétique de 5 millions d'habitants aux nombreuses ressources en hydrocarbure, a toujours eu tendance à minimiser le risque de propagation du VIH.

En 2002, le ministère de la Santé turkmène avait affirmé que le pays ne comptait que deux cas de VIH et que tous les patients avaient été infectés hors du pays. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion