Economie: OC Oerlikon: ventes et en baisse
Actualisé

EconomieOC Oerlikon: ventes et en baisse

OC Oerlikon a vu ses ventes et sa rentabilité diminuer sur les neuf premiers mois de l'année. Le conglomérat industriel schwyzois a, en revanche, légèrement accru ses entrées de commandes.

Signe positif, les entrées de commandes se sont étoffées de 0,9% à 2,19 milliards de francs et même de 6,7% au seul troisième trimestre à 712 millions. A fin septembre, le carnet d'ordres atteignait ainsi 869 millions, soit un repli de 3,6% sur un an, précise le groupe dans un communiqué diffusé mardi.

OC Oerlikon dit évoluer dans des conditions de marché difficiles. Dans cet environnement, il accuse une baisse de 3,3% de son chiffre d'affaires, à 2,14 milliards de francs. Son résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) plonge de 21,1% à 262 millions, correspondant à une marge de 12,2%, contre 15,0% un an auparavant.

De juillet à septembre seulement, le bénéfice opérationnel (EBIT) a chuté de 11,1% à 88 millions de francs. Les revenus ont diminué, pour leur part, de 5,2% à 697 millions.

Les résultats trimestriels correspondent aux attentes des analystes consultés par l'agence financière AWP. Ceux-ci tablaient sur un chiffre d'affaires de 698 millions de francs et des entrées de commandes pour 708 millions. Le résultat opérationnel était attendu à 85 millions.

Advanced

Technologies en nette hausse

Tous les segments, à l'exception de celui des technologies du vide, Vacuum (0%), ont vu leur rentabilité opérationnelle fléchir. Advanced Technologies est celui qui a le plus contribué au chiffre d'affaires sur neuf mois ( 6,5%), suivi de Vacuum ( 3,9%).

L'unité Manmade Fibers, soit la production de machines pour le traitement des fibres synthétiques, a, elle, stagné (0%). A contrario, la division Drive Systems, qui produit des systèmes de transmission (-12,8%), a particulièrement souffert. De même que Coating (-1,3%), spécialisée dans le traitement de surfaces, mais dans une moindre mesure.

Dans ce dernier secteur, OC Oerlikon s'est dit intéressé il y a un mois par Sulzer Metco, unité du groupe industriel zurichois Sulzer. La firme va participer au processus d'enchères relatif à la cession de cette division.

Elle investit également dans son expansion régionale. Sa division Drive Systems a entamé la construction de son troisième site de production dans le sous-continent à Sanand, dans l'Etat du Gujarat, un important centre pour l'industrie automobile. Le segment Coating a ouvert, lui, un nouveau centre de revêtement dédié à l'aérospatial et à l'énergie à Oklahoma City, aux Etats-Unis.

Fort du niveau «élevé» de ses entrées de commandes, OC Oerlikon confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'année. La société espère réaliser des ventes et des entrées de commandes au niveau de celles de l'an dernier et une marge opérationnelle de quelque 12%. (ats)

Ton opinion