Actualisé

LausanneOccupation illégale en plein centre-ville

Un nouveau collectif a pris ses quartiers dans un ancien immeuble vide depuis 2013. Mis au courant jeudi, son propriétaire réfléchit à sa réaction.

par
frb

Le plus vieux bistrot de la capitale vaudoise compte avec des nouveaux voisins. Un collectif appelé «La Fraîche» s'est installé il y a quelques jours à la rue de l'Ale 6, à côté de la Pinte Besson. Cette fois, pas de banderole ou de slogan choc: c'est la présence d'occupants sur le toit de la construction qui a attitré l'attention dans le quartier. «Ils sont une douzaine d'altermondialistes à y vivre», a constaté l'employée d'une entreprise voisine. Jeudi toutefois, personne ne semblait s'en plaindre. «On ne les avait même pas remarqués», s'exclame une serveuse de la Pinte Besson.

L'immeuble, qui abritait une boulangerie familiale jusqu'en octobre 2013, a été vendu au moment de la retraite des artisans. Son actuel propriétaire, une fondation de prévoyance, a appris jeudi par la police lausannoise l'occupation du bien. Il a indiqué qu'il souhaitait «analyser la situation avant de décider comment réagir». «20 minutes» n'a pas réussi à entrer en contact avec les occupants jeudi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!