Ski alpin – Odermatt: «Beat va prendre sa revanche samedi!»
Publié

Ski alpinOdermatt: «Beat va prendre sa revanche samedi!»

Le Nidwaldien, 2e de sa première descente du Lauberhorn, s’est permis le luxe de battre Beat Feuz à Wengen. Mais le prodige a rendu hommage au Bernois à qui il doit beaucoup.

par
Sylvain Bolt
(Wengen)
Deuxième de la descente du Lauberhorn, Marco Odermatt (à gauche) a devancé son coéquipier Beat Feuz. 

Deuxième de la descente du Lauberhorn, Marco Odermatt (à gauche) a devancé son coéquipier Beat Feuz.

AFP

Un jour après son succès en super-G à Wengen, le phénomène Marco Odermatt a terminé dauphin du Norvégien Kilde pour sa première descente sur le Lauberhorn devant 13’500 spectateurs répartis le long de la piste (l’aire d’arrivée était privée de tribune). Le prodige s’est même permis le luxe de battre son expérimenté coéquipier Beat Feuz.

«Marco est dans un état de grâce et peut faire ce qu’il veut ces temps-ci, il sera rapide!»

Beat Feuz, 3e à Wengen

«Lexpérience était incroyable. Cest magnifique et le résultat dépasse largement mes attentes! Mais je peux clairement remercier Beat, il m’a vraiment aidé à me développer aussi rapidement en descente. Il m’a toujours donné de nombreux et précieux conseils, a souligné «Odi», complètement surpris par son nouvel exploit sur la mythique descente qu’il découvrait. Je suis convaincu qu’il va prendre sa revanche demain!»

Le Bernois, lui, n’a même pas semblé frustré d’avoir été privé d’un quatrième sacre record sur «sa» piste. «J’ai fait un petit balancement à l’entrée du Kernen-S, Marco (Odermatt), lui, a moins freiné. La neige crochait bien aujourd’hui et le choix d’Odermatt était meilleur, même si mon passage n’était vraiment pas mauvais. Il a débarqué ici sans pression, avec juste l’envie de se faire plaisir. Marco est dans un état de grâce et peut faire ce qu’il veut ces temps-ci, il sera rapide! Qu’il en profite, parce que quand il reviendra ici dans 15 ans il se rendra probablement compte que ce n’est pas forcément toujours le cas.»

La «vraie» descente samedi

Samedi, le Bernois se réjouit de retrouver la «vraie» descente du Lauberhorn. «Mais ce podium sur une descente raccourcie à beaucoup de valeur à mes yeux car il y a beaucoup de monde capable de monter sur la boîte», a précisé le quadruple vainqueur du globe de descente.

«C’est très spécial de me retrouver sur le podium avec Beat (Feuz)»

Marco Odermatt, 2e de la première descente de Wengen

Avant la revanche de Feuz, les deux Suisses vont savourer la cérémonie de remises des prix organisée sur la place centrale de Wengen à 19h. «Je me réjouis pour ce soir de fêter cela avec le public et c’est très spécial de me retrouver sur le podium avec Beat (Feuz)», a témoigné Marco Odermatt.

Et si le Nidwaldien, qui ne cesse de répéter depuis trois jours qu’il aura de la peine samedi sur les longues courbes du haut du tracé s’offrait un troisième exploit consécutif sur le Lauberhorn?

Ton opinion

3 commentaires