Ski alpin: Odermatt est prêt à dompter la descente du Lauberhorn

Publié

Ski alpinOdermatt est prêt à dompter la descente du Lauberhorn

Le Nidwaldien peut frapper fort à Wengen en super-G vendredi et va tenter de remporter sa première descente samedi.

par
Sylvain Bolt
(Wengen)
Après Adelboden, Odermatt veut à nouveau gagner en Suisse

Après Adelboden, Odermatt veut à nouveau gagner en Suisse

freshfocus

L’année passée, l’élève avait dépassé le maître sur le Lauberhorn. Lors de la première des deux descentes de Wengen (raccourcie), Marco Odermatt (2e) avait été plus rapide que Beat Feuz (3e). Et si le Nidwaldien a progressé si vite en descente, il le doit en partie aux conseils avisés de son mentor, avec lequel il partageait notamment les reconnaissances des tracés.

Victoire ce samedi?

«Beat m’a beaucoup aidé, sur la piste mais aussi en dehors», a souligné «Odi». La retraite de Feuz, le 21 janvier prochain à Kitzbühel, propulsera le prodige parmi les leaders suisses en vitesse. «Non, la retraite de Beat ne me rajoute pas de pression, il y a d’autres excellents descendeurs dans le groupe», a relativisé le skieur de 25 ans.

«Beat Feuz m’a beaucoup aidé, sur la piste mais aussi en dehors.»

Marco Odermatt

À force de tourner autour de la victoire en descente (six fois 2e et une fois 3e), Odermatt va bien finir par s’imposer dans la discipline reine. «J’espère gagner une descente cette saison, pourquoi pas samedi», a-t-il souri.

Marge de progression

Solide leader du général, le Nidwaldien a prouvé en 2022 qu’il se rapprochait d’un succès sur le Lauberhorn, alors que la descente mythique est généralement plutôt taillée pour des routiniers. «Ma victoire en super-G m’amène de la confiance, a-t-il relevé. Mais je sais aussi que je dois encore progresser dans la partie de glisse du sommet, qui est compliquée pour moi.»

Ton opinion

8 commentaires