Actualisé

Oliver Kahn, incarnation de la sagesse

Qui l'aurait cru? Oliver Kahn, le bouillant gardien du Bayern Munich, relégué sur le banc des remplaçants pour la Coupe du monde, a avoué prendre du plaisir à apporter son expérience aux jeunes joueurs de la «Mannschaft».

«Je conçois mon rôle comme celui de quelqu'un qui doit faciliter l'intégration et la cohésion de tous les joueurs», a déclaré Kahn, 36 ans, lors d'une conférence de presse à Pula, en Sardaigne. «Je crois que mon expérience, en dehors du terrain, peut contribuer pour beaucoup à atteindre notre but», devenir champion du monde le 9 juillet, a-t-il poursuivi.

Depuis le début du stage de régénération en Sardaigne, Kahn, qui était le gardien titulaire de l'Allemagne lorsqu'elle atteint la finale de la Coupe du monde en 2002, est apparu très détendu, même s'il a répété que sa désignation comme gardien remplaçant était «une énorme déception».

Le sélectionneur Jürgen Klinsmann s'est félicité de l'attitude de l'imprévisible gardien de but, dont certains pouvaient redouter qu'il ne supporte pas d'être relégué sur le banc des remplaçants et perturbe le groupe. «Il est très concentré et travaille très dur, avec, on peut le comprendre, l'idée que beaucoup de choses peuvent se passer durant un tel tournoi», a expliqué Klinsmann.

«Mais on peut aussi voir qu'il est heureux et prend beaucoup de plaisir, c'est super de l'observer, car son attitude est très positive: c'est quelqu'un qui donne des directions, notamment pour les jeunes, et ce qu'il dit et fait a beaucoup de poids», a ajouté le sélectionneur.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!