Olivia Rodrigo souffre de sa célébrité
Publié

ConfidencesOlivia Rodrigo souffre de sa célébrité

Propulsée nouvelle star de la pop à 18 ans, l’Américaine a du mal à gérer sa nouvelle vie.

La chanteuse Olivia Rodrigo a le soutien de ses amis et de sa famille pour surmonter les difficultés liées à sa notoriété fulgurante.

La chanteuse Olivia Rodrigo a le soutien de ses amis et de sa famille pour surmonter les difficultés liées à sa notoriété fulgurante.

imago images/ZUMA Wire

Révélée dès l’âge de 12 ans en tant que comédienne, dans les séries «Frankie et Paige» et «High School Musical» sur Disney Channel, Olivia Rodrigo a vraiment vu sa carrière d’artiste décoller avec la sortie de son premier album, «Sour», en mai 2021. Le disque s’est déjà écoulé à plus de 4 millions d’exemplaires. Récompensée à trois reprises aux MTV Video Music Awards quatre mois plus tard, l’actrice et chanteuse de 18 ans est désormais considérée comme la nouvelle star de la pop.

Cependant, cette célébrité soudaine a bouleversé sa vie. «Cela peut être vraiment dur pour votre santé mentale, confie-t-elle dans «Vogue». J’essaie de vivre cela étape par étape.» L’Américaine est toutefois ravie d’avoir des fans qui la respectent. «Je suis reconnaissante envers ces gens qui m’aiment pour qui je suis et qui savent faire la différence avec ce qu’on raconte sur moi dans la presse à scandale ou sur les réseaux sociaux», explique-t-elle. La jeune femme a aussi constaté que certains de ses proches avaient changé d’attitude depuis qu’elle est connue: «Parfois, quand vous avez beaucoup de succès aussi rapidement, cela peut faire peur aux gens. Et ils peuvent se comporter différemment avec vous. Cela a été quelque chose d’intéressant à découvrir.»

Heureusement pour elle, l’interprète de «Good 4 U» peut compter sur ses amis d’enfance et ses parents qui lui ont permis «de garder les pieds sur terre». Sa mère, institutrice, et son père, thérapeute, la soutiennent dans tout ce qu’elle fait. «Mes parents prennent toute cette folie de la meilleure façon qui soit, assure Olivia. Ils me disent toujours: «Nous sommes vraiment fiers de toutes ces choses incroyables que tu as accomplies, mais nous serions tout aussi fiers si tu étais lycéenne dans ta ville d’origine.»

(lja)

Ton opinion

3 commentaires