Covid-19 – Omicron: une classe du primaire en quarantaine à Genève

Publié

Covid-19Omicron: une classe du primaire en quarantaine à Genève

Après la découverte d’un cas très probable de contamination au nouveau variant, les autorités ont pris des mesures dans une classe d’une école de Meyrin (GE).

Des tests doivent encore confirmer la présence de cas d’Omicron.

Des tests doivent encore confirmer la présence de cas d’Omicron.

Reuters

Quarantaine préventive dans une classe de 8P à l’école De-Livron, à Meyrin. A la suite d’un cas «hautement probable» du variant Omicron cette semaine, le service du médecin cantonal a décidé de prendre des mesures pour l’ensemble de la classe, élèves et adultes. Ceux-ci, tout comme les parents et la fratrie de ces écoliers, devront effectuer un test PCR, afin de détecter au plus tôt la présence éventuelle du variant, indique le Département de la sécurité, de la population et de la santé, dimanche.

«Bien qu’il existe toujours des inconnues sur les formes de maladies liées au variant Omicron, des évidences scientifiques croissantes suggèrent actuellement une haute contagiosité de ce variant, soulignent les autorités cantonales. Dans un but de freiner la propagation de ce variant sur notre territoire, une quarantaine stricte a été décrétée pour les élèves et les adultes de la classe concernée.»

Mesures fortes par précaution

Jusqu'à présent, seuls quelques cas importés ont été identifiés en Suisse concernant Omicron et aucune transmission n’a été observée sur le territoire sauf dans les familles vivant avec la personne positive au variant. «Cela nous impose aujourd'hui, par principe de précaution, de décider de mesures fortes», relève le Canton.

Début décembre, une quarantaine avait été instituée pour les 2000 personnes du campus de l’Ecole internationale de Genève, à Founex (VD). Deux cas du variant Omicron avaient été signalés. Il s’agissait de personnes de la même famille qu’une autre, testée positive à son retour de voyage d’Afrique du Sud. Les résultats des tests effectués ne sont pas tous connus, mais ceux séquencés n’ont pas révélé la présence d’Omicron, avaient indiqué vendredi les autorités sanitaires.

(leo)

Ton opinion

41 commentaires