Dirty Sound Magnet: «On a été au bout de chaque idée»

Actualisé

Dirty Sound Magnet«On a été au bout de chaque idée»

Le groupe fribourgeois de rock vernira son 2e album, «Western Lies», vendredi 12 mai 2017 à la tour vagabonde à Fribourg. Rencontre.

par
Fabien Eckert

Le groupe fribourgeois de rock, qui vient de terminer une tournée en Allemagne, s'est «enfermé» deux ans pour créer son nouvel album. «On a voulu faire ça de manière professionnelle. On a construit un studio. On a pu aller au bout de chaque idée en investissant beaucoup de notre temps, en y allant à fond. Il fallait ça pour rendre notre musique encore plus personnelle et trouver notre moelle artistique», ont expliqué Marco, bassiste, et Stavros, chanteur. Côté son, le disque fleure bon l'Ouest américain. «C'est vrai, il y a du Ennio Morricone. Il a été une influence. On sent presque des grains de sable dans certains titres», ont imagé les musiciens qui critiquent notamment le modèle capitaliste occidental dans leurs morceaux.

En avril 2017, Dirty Sound Magnet a gagné la Demotape Clinic rock du m4music avec le premier single de l'album, «Homo Economicus». «Ce prix veut dire beaucoup. C'est comme si on avait reçu un feu vert des spécialistes qui ont voté pour nous. On a eu la même sensation que DiCaprio quand il a reçu son oscar. D'autant plus que le titre pour lequel on a été récompensé n'a pas été facile à produire», ont ajouté Stavros et Marco.

Vernissage «Western Lies»

Vendredi 12 mai 2017, 20h30, Tour Vagabonde, Fribourg. Prix: au chapeau. Infos: www.tourvagabonde.com

Ton opinion