«Bezons de toutes nos forces» : «On a fait ce slogan sans se poser la question»
Publié

«Bezons de toutes nos forces» «On a fait ce slogan sans se poser la question»

Sophie Stenström, candidate aux élections municipales de mars prochain dans une commune du Val-d'Oise, s'est retrouvée au cœur d'un buzz retentissant sur les réseaux sociaux.

par
cga

C'est une affiche de campagne comme on peut en voir tant d'autres. Et pourtant, le slogan choisi par Sophie Stenström pour se faire élire à la mairie de Bezons, ville de banlieue parisienne, en a interpellé plus d'un: «Bezons de toutes nos forces». Repéré par un journaliste de France Inter, l'affiche a ensuite été détournée par de nombreux internautes (voir ci-dessous).

Interrogée par l'antenne régionale de France 3, la jeune femme qui se présente sans étiquette mais avec le soutien de La République en marche (LREM), le parti d'Emmanuel Macron, réfute le coup de comm et parle d'un jeu de mots involontaire. «Franchement, je ne m'attendais pas à ce que quelque chose de la sorte soit repris sur les réseaux sociaux avec une telle ampleur. Cela ne me fait pas plaisir (...) Quand on a fait ce slogan, on ne s'est pas posé la question. Non, nous n'avons pas fait exprès.»

«Je comprends le jeu de mots, j'ai de l'humour. Mais tout cela est disproportionné», a poursuivi Sophie Stenström tout en précisant: «Tout ce qui est humour douteux, voire sexiste, me déplaît fortement.»

Devant l'ampleur du buzz, la candidate a publié un texte sur ses réseaux sociaux: «Alors oui, certaines publications peuvent faire sourire. D'autres d'un humour douteux... nettement moins.»

Ton opinion