Actualisé 30.11.2018 à 10:20

Football

«On a perdu, mon coup franc ne sert à rien»

L'attaquant vaudois du FCZ Salim Khelifi a marqué jeudi en Europa League. Surtout, il semble débarrassé de ses ennuis physiques. Rencontre.

de
Tim Guillemin, Zurich
A 24 ans, Salim Khelifi veut s'imposer au FC Zurich pour son retour en Super League, quatre ans et demi après avoir quitté le LS.

A 24 ans, Salim Khelifi veut s'imposer au FC Zurich pour son retour en Super League, quatre ans et demi après avoir quitté le LS.

Keystone

Alors que le FC Zurich et l'AEK Larnaca livraient un triste match jeudi soir, un éclair de génie est venu frapper le Letzigrund: un coup-franc splendide de Salim Khelifi, venu égaliser pour le club zurichois. «Elle est bien partie, oui», souriait l'ailier vaudois après le match, sans toutefois pouvoir se montrer trop positif quant à ce but. «On a perdu, il ne sert à rien. Ce n'était pas une bonne prestation de notre part», a-t-il pesté. C'est vrai, le FCZ a été médiocre ce jeudi («notre pire prestation depuis février», a même grincé Ludovic Magnin), mais la confirmation de la montée en puissance de Salim Khelifi a été l'une des bonnes nouvelles de la soirée.

«Salim a tout pour devenir un joueur important pour nous. Mais il a encore le potentiel pour faire largement mieux. Il ne nous a pas tout montré encore», a estimé son entraîneur, qui n'hésite pas à lui donner de plus en plus de temps de jeu. «En fait, Salim a eu plusieurs petites blessures depuis son arrivée parmi nous. Rien de grave, des petits soucis musculaires, mais il n'a pas pu prendre le rythme et enchaîner les matches. Forcément, ça l'a pénalisé», a continué Ludovic Magnin.

Une préparation imparfaite

Arrivé cet été à Zurich, après une expérience de quatre ans et demi en Allemagne, à l'Eintracht Braunschweig, le Vaudois n'a en effet pas pu effectuer une préparation satisfaisante. «J'ai eu des petites blessures à chaque fois, mais maintenant, c'est bon. Je devais retrouver le rythme, après six mois sans jouer. Je sais que je peux faire mieux, aider l'équipe encore plus, mais je suis content de mes statistiques pour l'instant», explique l'ailier de 24 ans, formé au FC Bex (VD), puis au Team Vaud Riviera-Chablais, avant de rejoindre le Lausanne-Sport et d'y exploser véritablement en Super League lors de la saison 2012-2013. Au total, il a joué 65 matches dans l'élite avec le club vaudois, alors qu'il n'avait pas vingt ans.

Europa League: AC Milan - F91 Dudelange

29.11 AC Milan - F91 Dudelange (5-2)

A Zurich, où il s'est engagé pour trois ans en juin 2018, l'ailier a pris part à onze rencontres, totalisant pour l'instant un but et cinq passes décisives en Super League. Des chiffres satisfaisants, qui traduisent bien son intégration. «Zurich est un club ambitieux, qui pratique un football offensif. Je me sens bien ici, sur et en dehors du terrain.» Sa maîtrise parfaite de l'allemand est un atout, tout comme sa vivacité et sa technique, ses forces de toujours. Son sens du dribble a fait merveille en 2. Bundesliga, où il a notamment réussi une belle saison 2015-16 (huit buts).

Europa League: Spartak Moscou - Rapid Vienne

29.11 Spartak Moscou - Rapid Vienne (1-2)

Deux Chablaisiens sur les flancs de l'attaque du FCZ

«Maintenant, j'espère qu'il va faire une grande préparation en janvier pour être au top au début du deuxième tour. Il a tellement à nous apporter...», explique Ludovic Magnin, qui peut compter sur un autre ailier vaudois, Benjamin Kololli. Potentiellement, le FCZ pourrait ainsi aligner de manière régulière un Chablaisien sur chaque flanc de l'attaque. «Oui, c'est vrai. Retrouver Benjamin ici c'est génial. On se connaît depuis tout petit, depuis l'enfance. J'ai forcément un rapport particulier avec lui, on s'entend très bien», commente Salim Khelifi, qui veut confirmer sa montée en puissance d'ici la trêve. Il a une nouvelle belle occasion de marquer les esprits ce week-end, puisque dimanche aura lieu le derby face à GC (16h au Letzigrund).

Europa League: Salzbourg - Leipzig

29.11 RB Salzbourg - RB Leipzig (1-0)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!