13.03.2020 à 19:00

Smartphones

On a testé le zoom 100x du Galaxy S20 Ultra 5G

Le nouveau smartphone haut de gamme de Samsung affiche des caractéristiques impressionnantes. Son module photo à l'essai.

de
Michel Annese

Dévoilé le mois dernier, le smartphone Galaxy S20 Ultra 5G débarque ce vendredi 13 mars sur le marché. Avec son écran de 6,9 pouces tout en longueur au format 20:9, il est le plus grand et le plus avancé des modèles de la nouvelle gamme de Galaxy S20 de Samsung. L'appareil est même plus imposant que le Samsung Note 10+ (6,8). Mais aussi plus lourd: il affiche 220 g sur la balance (contre 198 g.).

Ce nouveau smartphone tournant sous Android 10 met en avant sa partie photo, au propre comme au figuré. Difficile effectivement de rater son module rectangulaire qui ressort au dos du smartphone et qui rend l'appareil bancal lorsqu'il est posé à plat sur une table. Une coque de protection s'avère indispensable pour égaliser le dos et éviter au passage les traces de doigts et les accidents. La partie photo est beaucoup plus imposante que le module carré de l'iPhone 11 Pro d'Apple doté d'une triple caméra. Celui du nouveau fer de lance de Samsung, que nous avons testé durant plus d'une semaine, intègre un quadruple appareil photo composé d'un grand-angle d'une énorme résolution de 108 Mpx (f/1.8), d'un téléobjectif de 48 Mpx (f/3.5), d'un ultra-grand-angle de 12 Mpx (f/2.2) et d'un capteur de profondeur ToF (Time-of-Flight).

Zoom «à perte de vue»... et de détails

Le Galaxy S20 Ultra 5G se targue de disposer de fonctions de zoom «à perte de vue», selon son communiqué. Samsung ne croit pas si bien dire... En effet, si le zoom optique donne d'excellents résultats jusqu'à 4x, ainsi que le mode hybride jusqu'à 10x, le zoom record 100x, lui, ne semble avoir été intégré qu'à des fins marketing: le géant sud-coréen a voulu faire mieux que la concurrence chinoise, à savoir le zoom 50x de l'excellent Huawei P30 Pro (qui s'apprête à être remplacé par le P40 Pro le 26 mars prochain) et du Xiaomi Mi Note 10. Pratique pour capturer des détails à très longue distance, le zoom numérique 100x, nommé Space Zoom, donne en contrepartie des résultats peu exploitables. La prouesse technique est en effet gâchée par un agrandissement artificiel qui réduit considérablement la qualité. On apprécie par contre le repère qui s'incruste à l'écran dès un niveau de zoom 20x pour indiquer sur quelle partie du champ de vision on se situe.

1 / 34
Le Galaxy S20 Ultra 5G est le plus grand et avancé de la nouvelle gamme S20 de Samsung.

Le Galaxy S20 Ultra 5G est le plus grand et avancé de la nouvelle gamme S20 de Samsung.

20 minutes
Sa taille est son module photo à quatre capteurs sont aussi plus grands que ceux de l'iPhone 11 Pro Max (à g.).

Sa taille est son module photo à quatre capteurs sont aussi plus grands que ceux de l'iPhone 11 Pro Max (à g.).

20 minutes
Il est équipé d'un grand-angle de 108 Mpx (f/1.8), d'un téléobjectif de 48 Mpx (f/3.5), d'un ultra-grand-angle de 12 Mpx (f/2.2) et d'un capteur de profondeur ToF (Time-of-Flight).

Il est équipé d'un grand-angle de 108 Mpx (f/1.8), d'un téléobjectif de 48 Mpx (f/3.5), d'un ultra-grand-angle de 12 Mpx (f/2.2) et d'un capteur de profondeur ToF (Time-of-Flight).

20 minutes

Un «photophone» de qualité

Mais le module photo du très haut de gamme Galaxy S20 Ultra 5G a d'autres qualités. Nous l'avons comparé à celui de l'iPhone 11 Pro Max d'Apple en vente depuis plus de 5 mois dans une gamme de prix quasi similaire (de 1299 fr. à 1719 fr., contre de 1349 fr. à 1549 fr. pour le Galaxy S20 Ultra 5G). Résultat, dans de bonnes conditions de luminosité, les photos du fleuron de Samsung offrent un bon piqué et une bonne restitution des couleurs. Elles sont souvent plus saturées que chez le concurrent pommé, surtout lorsqu'on active l'IA.

En basse luminosité, le photophone de Samsung donne de meilleurs résultats, plus détaillés, tout comme avec le mode nuit (qui peut être utilisé avec l'ultra grand-angle, contrairement à l'iPhone 11 Pro Max), même si dans ce mode, les deux smartphones peinent à convaincre lorsque la luminosité est quasi absente.

Soulignons l'étonnant mode Single Take (prise unique, en anglais). Il permet en une seule prise de capturer 5 styles de photos et 4 styles de vidéos jusqu'à 10 secondes différents. Le système d'intelligence artificielle se charge de choisir automatiquement les meilleurs clichés.

Vidéos en 8K

Autre avancée technique au menu, la possibilité d'enregistrer des vidéos 8K en 24 images/seconde (60 images/seconde en 4K), ainsi que la capacité d'extraire des photos de 33 Mpx des séquences vidéo 8K. Mais gare à la place occupée par les fichiers dans cette très haute définition. En effet, une minute de vidéo 8K occupe près de 600 Mo sur l'appareil! Précisons qu'en mode 8K, le système ne permet pas d'activer la stabilisation d'image. A défaut de posséder un téléviseur 8K pour admirer ce type de contenus, l'utilisateur peut s'en servir pour rogner l'image en vue d'un montage vidéo en 4K.

Une dalle au top

C'est un sans faute du côté de l'écran AMOLED Quad HD+ (3200 x 1440 pixels) de 6,9 pouces, par ailleurs compatible avec le standard HDR10+, poinçonné au sommet pour la caméra à selfie (40 Mpx). Samsung nous a habitué depuis longtemps aux meilleurs dalles de smartphones du marché. Son taux de rafraîchissement peut atteindre les 120 Hz, soit 120 images/seconde (pour le moment pas en définition QHD+), pour une navigation et des animations des plus fluides. Mais attention à la baisse d'autonomie si on en abuse. Même avec sa batterie généreuse de 5000 mAh (contre 4000 mAh pour le Galaxy S20 et 4500 mAh pour le S20+), on risque de ne pas atteindre la journée. Sinon, on tient facilement plus d'un jour et demi, voire un peu plus. A noter qu'en matière de recharge, l'appareil est compatible avec la recharge rapide et propose aussi bien la recharge sans fil que la recharge inversée pour charger un autre appareil, comme les nouveaux écouteurs Galaxy Buds+ par exemple.

Rien à dire non plus du côté des performances générales, si ce n'est qu'en Europe, le Galaxy S20 Ultra 5G est livré avec une puce octa-core Exynos 990, comparé à d'autres marchés où il embarque un processeur Snapdragon 865 de Qualcomm, réputé un peu plus costaud et moins énergivore.

Conclusion

Le Galaxy S20 Ultra 5G est sans aucun doute l'un des smartphones les plus puissants du marché. Doté d'une superbe dalle et d'indéniables qualités photographiques (hormis son zoom 100x inexploitable), cette bête de course offre une belle autonomie et est de plus compatible avec le réseau 5G, contrairement à l'iPhone 11 Pro Max qui se limite à la 4G LTE. Petit bémol tout de même pour le design de sa partie arrière où le module photo ne passe pas inaperçu.

Quant à son prix, il dépasse sans sourciller les 1300 francs dans sa version plus «abordable» intégrant 12 Go de RAM et 128 Go de mémoire interne (contre 1549 francs pour le modèle 16 Go/512 Go). Ce modèle peut s'avérer vite étroit si on abuse de vidéos 8K. Notons que l'appareil est dual SIM avec la possibilité d'utiliser deux nano SIM ou une nano SIM et une carte MicroSD pour étendre l'espace de stockage jusqu'à 1 To. Autres points à prendre en considération: sa taille qui se rapproche d'une petite tablette 7,9 pouces et son poids.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!