JO 2014 - Snowboard: On attendait les Schoch, on a eu Nevin Galmarini
Actualisé

JO 2014 - SnowboardOn attendait les Schoch, on a eu Nevin Galmarini

Le Grison a perpétué la tradition suisse dans la discipline en enlevant l'argent du slalom géant parallèle.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Rosa Khutor

Si ce n'est pas un passage de témoin, ça y ressemble furieusement. Les frangins Philipp et Simon Schoch avaient annoncé, deux jours avant la course, qu'ils mettraient un terme à leur carrière après les Jeux. On imaginait les deux médaillés olympiques zurichois finir en beauté. Tous deux éliminés, c'est Nevin Galmarini, 27 ans, qui a repris le flambeau à croix blanche. «En tant qu'athlète, j'ai eu la chance de grandir dans l'ombre des Schoch et d'autres riders plus âgés comme Heinz Inniger ou Roland Haldi. Je leur suis vraiment reconnaissant pour tous leurs conseils, s'est enthousiasmé le médaillé d'argent. Lors d'un de mes premiers jours d'entraînement avec eux, Philipp Schoch (ndlr: double champion olympique) m'avait serré la main en plaisantant: tiens, enfin un jeune! Cet accueil m'avait donné la motivation nécessaire pour m'améliorer.»

Calme et précis tant sur sa planche que devant les micros, Galmarini est loin d'être un ingrat. Il sait ce qu'il doit à son entourage. «Sur le podium, deux sentiments étaient mêlés, a-t-il tenté de décrire. D'une part la joie d'avoir remporté une médaille, et d'autre part une immense gratitude. Pour les gens autour de moi, ma famille, mes amis, mon team, qui m'ont toujours soutenu. Et parfois, ça n'allait pas de soi d'oser investir pour moi.» Depuis cette saison, le Grison dispose de soutiens suffisants pour se concentrer sur le snowboard. Une situation déjà payante, avant le slalom de samedi.

Ton opinion