Actualisé 20.04.2006 à 18:55

On boude le cinéma suisse

Le cinéma suisse a fait près d'un million d'entrées en 2005. Mais les spectateurs romands ont boudé les productions helvétiques.

En Romandie, les films suisses n'ont attiré qu'un petit 9% de spectateurs. Plus de 90% des entrées des productions helvétiques ont été enregistrées outre-Sarine. Les parts réalisées en Suisse romande sont largement tributaires des coproductions internationales avec la France, a indiqué hier l'Office fédéral de la culture. En Suisse italienne, la production nationale a encore moins de succès.

C'est le film «Tout un hiver sans feu» qui peut se targuer d'avoir fait le plus d'entrées en terre romande l'an passé, avec 21 000 spectateurs (33 000 pour toute la Suisse).

La bonne nouvelle vient de Suisse alémanique, avec le film de Michael Steiner inspiré du livre pour enfants «Mein Name ist Eugen», qui a atteint plus d'un demi-million d'entrées; ce qui constitue le troisième plus grand succès du box-office helvétique, derrière «Harry Potter» et «Madagascar». «Snow White», avec Carlos Leal (85 479 entrées) et «Undercover» de Sabine Boss (40 217 entrées) prennent la 2e et 3e place au classement des films suisses les plus vus.

Le film documentaire a vu baisser son nombre d'adeptes. Le court métrage reprend, lui, du poil de la bête. Quant à l'aide au cinéma allouée par la Confédération, elle s'est élevée à 4,6 millions de francs.

Emmanuelle Robert

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!