Actualisé 06.06.2016 à 14:42

Iles Canaries«On dirait qu'elle essaie de mettre fin à ses jours»

Morgan, jeune orque capturée en 2010, est sortie de l'eau après un spectacle avant de rester immobile pendant au moins dix minutes, au péril de sa vie.

de
joc

Les visiteurs du Loro Parque de Ténérife (Espagne) ont assisté à une scène étrange, le mois dernier. Après avoir fini son spectacle, l'orque Morgan est sortie de l'eau. Le jeune animal est resté au bord du bassin pendant plus de dix minutes, pendant que les spectateurs quittaient les gradins. La plupart d'entre eux n'ont pas prêté attention au comportement inhabituel de l'orque, tandis que d'autres ont profité de l'occasion pour prendre des selfies devant elle. Une vidéo réalisée par un visiteur montre Morgan battre de la queue quelques fois avant de revenir à une position immobile. «On dirait qu'elle essaie de mettre fin à ses jours, je ne le lui reproche pas», a commenté une internaute sous la vidéo.

The Dolphin Projet, association qui milite pour les droits des animaux, a déclaré dans un communiqué qu'elle était incapable de s'expliquer le comportement de l'orque. «Malheureusement, Morgan était encore hors de l'eau au moment où la personne qui filmait a dû quitter les lieux», explique l'association. Le site The Dodo explique que les orques sauvages restent constamment en mouvement. Elles continuent même de nager tout en dormant. Il arrive cependant que certaines d'entre elles sortent brièvement de l'eau pendant les périodes de chasse. Mais si ces cétacés restent trop longtemps au sec, leurs organes et leurs muscles risquent d'être écrasés sous le poids de l'animal, normalement supporté par la flottabilité de l'eau.

Une histoire particulièrement triste

En avril dernier, Morgan avait déjà été filmée en train de frapper sa tête à plusieurs reprises contre une grille métallique. Gardée dans une piscine médicale, l'orque tentait alors de rejoindre un plus grand bassin. Les six baleines présentes dans le parc de Ténérife appartiennent à SeaWorld, qui est régulièrement la cible de virulentes critiques quant au traitement qu'il réserve aux orques.

L'histoire de Morgan est particulièrement triste. L'animal a été repéré en 2010 au large des côtes néerlandaises. Maigre et affaiblie, l'orque a été capturée par le delphinarium de Harderwijk, qui voulait la soigner. Mais au lieu d'être relâché, l'animal a été transféré vers le Loro Parque, où il est devenu une attraction. Malgré les protestations de nombreux biologistes marins et experts, Morgan reste en captivité et est le souffre-douleur des autres orques. De nombreuses pétitions, dont en voici un exemple, circulent sur internet pour demander la libération de l'animal.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!