Chouette dans les locaux de police – «On est immédiatement tombé sous son charme»
Publié

Chouette dans les locaux de police«On est immédiatement tombé sous son charme»

La police cantonale saint-galloise a dû emmener une chouette hulotte au poste, samedi matin, après un accident sur l’A1. L’animal, qui a subi un traumatisme crânien, va déjà mieux.

par
Shila Ochsner/ofu
1 / 3
Police cantonale saint-galloise
Police cantonale saint-galloise
Police cantonale saint-galloise

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les agents de la police cantonale saint-galloise ont pris en charge un drôle d’oiseau, le week-end dernier. Tout a commencé par un coup de fil reçu samedi matin, leur signalant un incident survenu sur l’A1 près d’Oberbüren. Sur place, les policiers sont tombés sur une chouette hulotte un peu dans les vapes. «Elle était peu farouche et on a pu l’emmener avec nous sans soucis», confirme le porte-parole Hanspeter Krüsi.

Une fois au poste, l’animal s’est installé sur un écran d’ordinateur en attendant l’arrivée d’un responsable du Walter Zoo. L’expert a ensuite emmené le rapace afin qu’il se fasse soigner au secteur des volatiles du parc animalier. La police, elle, garde un bon souvenir de ce compagnon à plumes de quelques heures: «On est immédiatement tombé sous son charme.» La photo de l’animal, postée sur le compte Instagram des forces de l’ordre, a aussi fait fondre le coeur de nombreux internautes.

«La chouette va mieux et mange»

Les experts du Walter Zoo pensent que la chouette est entrée en collision avec un véhicule, causant chez elle un traumatisme crânien. L’animal a été soigné aux antidouleurs et à coups de vitamine B. Il a ensuite été installé dans une petite cage où il a pu se reposer à sa guise. «La chouette va mieux et mange», informe Thomas Harder, en charge de la communication pour le parc animalier.

Selon lui, le rapace sera bientôt placé dans une volière extérieure afin qu’il puisse se refaire un peu de muscles. Si tout va bien, il pourra être relâché dans deux à quatre semaines. Thomas Harder précise que les chouettes hulottes sont très farouches habituellement. Celle-ci ne pouvait sans doute plus bouger à cause de ses blessures, raison pour laquelle elle s’est laissée embarquer si facilement par la police.

Ton opinion

8 commentaires