Actualisé

Chaos sur l'A1«On fait face à une situation exceptionnelle»

Congères et accidents mènent la vie dure aux automobilistes entre Lausanne et Genève. Le tronçon entre Aubonne et Rolle a été fermé pendant près de deux heures.

par
mkm
1 / 6
Autoroute fermée à Féchy en direction d'Aubonne.

Autoroute fermée à Féchy en direction d'Aubonne.

Lecteur reporter/Jusufi
Lecteur reporter
Lecteur reporter

C'était annoncé: la forte bise allait facilement souffler la couche de neige présente au sol, conduisant à la formation de congères sur les axes routiers. Météonews a appelé les automobilistes à la prudence, notamment dans les districts vaudois de Morges et de Nyon. Malgré cela, le chaos s'est tout de même installé sur l'autoroute A1 entre Lausanne et Genève.

Le tronçon entre Aubonne et Rolle, en direction de la cité de Calvin, a été fermé pendant près de deux heures. Un accident empêchait les déblayeuses et les saleuses de passer. Du coup, la neige s'est accumulée sur la chaussée, bloquant les véhicules et donnant lieu à des scènes inhabituelles.

«Toutes nos équipes sont engagées depuis hier avec l'ensemble de nos engins sur l'ensemble du canton, explique Laurent Tribolet, chef de la division entretien à la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR). Elles ont bossé déjà toute la nuit et tournent 24 heures sur 24, en mettant l'accent sur l'Ouest du canton, où la situation est la plus compliquée.»

«Il y a plusieurs accidents, indique Pascal Granado, répondant presse de la police cantonale vaudoise. Mais pour l'instant, nous n'avons relevé que des dégâts matériels. Nous n'avons à déplorer aucun blessé. A ma connaissance, pour l'heure, aucune situation n'a nécessité le déplacement d'une ambulance.»

Et le représentant des forces de l'ordre de rappeler qu'il en va de la responsabilité de chacun d'adapter sa conduite et sa vitesse aux circonstances. «On fait face à une situation exceptionnelle», souligne-t-il.

Le central de la police a reçu de nombreux appels depuis le petit matin. «Des gens nous ont appelé très tôt pour nous informer de la présence de congères sur des routes secondaires, note Pascal Granado. On nous a également signalé des animaux perdus, qui se sont retrouvés à des endroits inhabituels, sur les routes.»

La CGN suspend sa navigation sur le Léman

A cause des vents violents, les bateaux devaient rester à quai mardi. Les usagers réguliers ont été avertis de la situation. Lire l'article.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!