Actualisé 12.02.2013 à 11:56

Quelle destination?On fait fi de ses principes lors du choix de l'endroit

S'il est bien d'avoir des principes, c'est mieux de s'y tenir lors du choix de la destination de nos vacances. Dans la réalité, ce n'est pas toujours le cas.

La Thaïlande est connue pour ses paysages de rêves, moins pour les enfants qui travaillent... (photo: dr)

La Thaïlande est connue pour ses paysages de rêves, moins pour les enfants qui travaillent... (photo: dr)

C'est en tout cas vrai pour nos voisins français, révèle une étude réalisée par OpinionWay pour le site de voyages Evaneos.com. La preuve? Près des trois-quarts des sondés (72%) assurent qu'ils n'aimeraient pas aller dans un pays où le tourisme sexuel est présent. Pourtant, lorsqu'on leur demande s'ils voudraient passer des vacances en Thaïlande, près d'une personne sur deux (47%) répond par la positive.

Autre exemple, plus de huit personnes sur dix (81%) craignent de se rendre dans un pays qui sort d'une révolution politique ou qui connaît une situation instable. Là encore, les sondés sont en contradiction avec leur volonté. Un sur deux (49%) ne verrait aucun inconvénient à se rendre à Cuba, 39% en Tunisie et 35% en Égypte.

Une grande majorité (68%) assure par ailleurs qu'elle n'irait pas dans un pays où les enfants travaillent. Or, la Birmanie tente 51% des personnes interrogées et la Thaïlande 47%.

Comment expliquer ces contradictions? «Très souvent les voyageurs ont une perception stéréotypée d'une destination, due à une méconnaissance de la situation locale ou à des images standardisées véhiculées par les opérateurs traditionnels», souligne Éric La Bonnardière, cofondateur d'Evaneos.com. Le concept du site est de mettre les Français en relation directe avec des agences locales réparties dans plus de cent pays.

Et vous, choisissez-vous le lieu de vos vacances en tenant compte de vos principes? Dites-le nous dans notre section commentaires

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!