Actualisé 19.01.2010 à 10:11

3e voie sur l'A1: interviews d'usagers

«On m'a toujours dit de ne pas franchir la ligne blanche»

La troisième voie autoroutière vaudoise entre Morges et Ecublens a été inaugurée lundi en fin de journée. L'aménagement de la bande d'arrêt d'urgence doit aider à désengorger l'autoroute A1 entre Lausanne et Genève. Mais les habitudes des conducteurs semblent encore avoir la vie dure.

de
jfz/tpi

Franchir la ligne blanche pour rouler sur la bande d'arrêt d'urgence. Le dispositif lancé lundi pour la première fois en Suisse par l'Office fédéral des routes (OFROU) apparaît encore déroutant pour certains conducteurs.

Toutefois, les automobilistes interrogés s'accordent pour dire qu'il est nécessaire d'aménager un tronçon dont l'engorgement est quasi constant aux heures de pointes.

Grâce à une signalisation claire sur toute la portion de route de les 6,3 km, les bouchons qui gangrènent l'autoroute entre Morges-est et l'échangeur d'Ecublens pourraient ne plus être qu'un mauvais souvenir si les conducteurs adaptent leur comportement. Même si «on m'a toujours dit de ne pas traverser la ligne blanche», relève, un peu perplexe, un conducteur interrogé sur l'aire autoroutière de La Côte.

Pour la première fois en Suisse, une bande d'arrêt d'urgence a été ouverte à la circulation, lundi, peu avant 17 heures. (Vidéo: 20 minutes online)

$$VIDEO$$

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!