«On n'aura pas besoin de refaire la photo d'équipe!»
Actualisé

«On n'aura pas besoin de refaire la photo d'équipe!»

Hier matin sur le coup de 10 h,
Neuchâtel Xamax a repris l'entraînement avec un effectif quasi au complet.

«Il n'y aura pas d'amendes chez nous!» s'est esclaffé Gérard Castella, à l'issue de ce premier rendez-vous de l'an 2008. Tous les joueurs attendus à l'entraînement étaient bien présents à la Maladière. Seul Ideye Brown (l'international M20 nigérian qui a été engagé à la trève) était absent en raison d'un problème avec son visa. Il devrait arriver à Neuchâtel demain. «Je suis content que chacun ait joué le jeu. Il arrive assez régulièrement que les Sud-Américains ratent leur avion (sourire entendu).

Cela n'a pas été le cas de nos joueurs. Cela démontre leur motivation et leur bonne volonté. De plus, chacun est arrivé en bonne forme», s'est réjoui le coach xamaxien.

Roland Bättig écarté, Castella table sur un contingent de 25 joueurs, en comptant les jeunes et les blessés de longue date (Malenovic et Jaquet). Les dirigeants neuchâtelois ont misé sur la continuité avec seulement deux arrivées, celles de Brown et du Brésilien João Paulo. «Nous n'aurons pas à refaire la photo d'équipe», s'est gaussé l'entraîneur des «rouge et noir».

Au niveau des objectifs, il a voulu remettre l'église au milieu du village: «Tout le monde parle de la demi-finale de la Coupe à Bellinzone. Ce sera seulement notre 5e match. Je suis focalisé sur Lucerne, le 3 février.»

Marc Fragnière, Neuchâtel (ats)

Ton opinion