Intempéries: «On n’a jamais rien vécu de tel ici»
Actualisé

Intempéries«On n’a jamais rien vécu de tel ici»

Une grande partie de la Suisse a été frappée par de fortes pluies mercredi matin. Le village de Gunten (BE), où un ruisseau a débordé, a été particulièrement touché.

par
sul/cho/joc/ats

Plusieurs régions de Suisse ont subi des inondations en raison des importantes précipitations survenues dans la nuit de mardi à mercredi. À Gunten (BE), sur la rive nord du lac de Thoune, le ruisseau qui traverse le village a débordé, inondant la route principale entre Interlaken et Thoune. Mercredi matin, elle était impraticable: il n’y avait pratiquement aucun moyen de la traverser, même à pied.

Des images circulant sur le web montrent le torrent sortir de son lit et envahir des rues de cette commune bernoise. L’eau s’est notamment infiltrée dans des garages souterrains, endommageant des véhicules. «Le centre du village est sous l’eau. Tout est plein de boue et de bois flotté», raconte une lectrice à nos collègues de «20 Minuten», vidéo à l’appui.

Route couverte de gravats

L’habitante raconte qu’il s’est mis à pleuvoir abondamment dès 5 heures. Des troncs d’arbres et des conteneurs ont traversé le village pour finir leur course dans le lac, et certaines voitures ont été partiellement noyées. «On n’a jamais rien vécu de tel ici», assure-t-elle.

1 / 7
La route principale de Gunten (BE) était impraticable.

La route principale de Gunten (BE) était impraticable.

20 Minuten
La route est pleine d'éboulis, de boue et de bois.

La route est pleine d'éboulis, de boue et de bois.

20 Minuten
Selon les pompiers, on ne sait pas combien de temps durera le nettoyage.

Selon les pompiers, on ne sait pas combien de temps durera le nettoyage.

20 Minuten

Dans le Jura, c’est le village de Montsevelier qui a été touché. Une vidéo publiée sur le site de RFJ montre le ruisseau qui traverse le village du district de Delémont inonder la route principale. Des bâtiments ont été endommagés mais il n’y a pas eu de blessés. Le torrent a regagné son lit mais la route cantonale est couverte de gravats, explique le chef des pompiers locaux, Thomas Dreyer.

La police cantonale bernoise a précisé que les intempéries n’avaient pas fait de blessés. Au cours de la matinée, elle a reçu une trentaine d’annonces de dégâts. Vers midi, les pompiers étaient parvenus à nettoyer le centre de Gunten. «Là où l’eau a disparu, la dévastation se révèle», témoigne la lectrice. «Je ne peux pas encore estimer la durée des travaux de nettoyage», indique Thomas Dreyer.

Ton opinion

35 commentaires