E-talk avec Yves Larock: «On ne gâche rien quand on fait plaisir aux gens»
Actualisé

E-talk avec Yves Larock«On ne gâche rien quand on fait plaisir aux gens»

Le DJ et producteur neuchâtelois est venu dans les bureaux de 20minutes pour répondre aux questions des internautes. Morceaux choisis.

– Anne: On dit que l'industrie musicale est morte. Mais les DJ continuent de toucher des cachets incroyables. Qu'en penses-tu?

– Yves Larock: C'est justement parce que l'industrie du disque est morte! Comme on ne vend plus de CD, on se rattrape sur le live. Tout le monde fait comme ça aujourd'hui.

– Amir_scharez: Que ressens-tu quand tu joues devant des milliers de personnes?

– YL: Je suis impressionné. J'ai un peu le trac au début, mais après c'est du pur bonheur.

– Ro_Stock: Que réponds-tu à ceux qui disent que tu gâches ton talent dans de la musique commerciale?

– YL: Je fais de la musique commerciale, c'est vrai. Mais on ne gâche jamais rien quand on fait plaisir aux gens. Et cela me permet aussi de financer des projets plus originaux et underground.

– Filou: Où est le meilleur public, en Suisse ou à l'étranger?

– YL: Je suis toujours surpris de l'accueil du public suisse. J'avais toujours pensé que dans mon pays, on réservait un meilleur accueil aux personnes venant de l'étranger, mais ce n'est pas le cas.

– Comment as-tu choisi ton nom de scène?

– Mon nom de rappeur était Arsenrock, mais tout le monde m'appelait Larock. Et aussi parce que mon nom de famille était imprononçable, même en français. 20 minutes online

Pour revoir l'intégralité des questions-réponses de l'eTalk, cliquez ici.

Courte interview d'Yves Larock$$VIDEO$$

De son vrai nom Yves Cheminade, Yves Larock a d'abord évolué dans le milieu du hip-hop, avant passer à la house. En 2005, il a commencé à sortir des singles à succès comme «Zookey».

Mais c'est avec ««Rise Up»» et la voix du chanteur Jaba qu'Yves Larock a conquis les dancefloors du monde entier: le titre a occupé en 2007 la tête des dance charts dans plus de vingt pays. Pour la sortie de l'album éponyme «Rise up», Yves Larock a misé sur l'originalité en s'attachant les services des Babibouchettes pour le clip «Say Yeah».

«Rise Up», le tube d'Yves Larock

Yves Larock en live

«Zookey», le premier hit d'Yves Larock

Yves Larock: «Say Yeah»

Ton opinion