Vaud: On ne patinera pas sur le lac de Joux cet hiver
Actualisé

VaudOn ne patinera pas sur le lac de Joux cet hiver

La fine pellicule qui s'est formée mardi aura été l'occasion pour les photographes de réaliser de magnifiques clichés. Mais les touristes n'y poseront pas les pieds.

par
xfz
Un petit bateau se prenant pour un brise-glace

Un petit bateau se prenant pour un brise-glace

Leser-Reporter/Boris Bron

Un bateau traversant les eaux gelées du lac de Joux, tel un brise-glace. L'image est belle, mais elle laisse perplexe les amateurs de patinage en plein air. La balade de ce pêcheur risquerait-elle de retarder, voire de compromettre, cette activité prisée par de nombreux touristes? Non! La couche de glace n'était de toute façon pas suffisante pour supporter le poids d'une personne et elle ne le sera pas avant l'hiver prochain, explique Cédric Paillard, directeur de Vallée de Joux Tourisme.

Si, mardi, le froid aurait pu laisser présager d'une ouverture tardive, dès mercredi les responsables savaient déjà que ce scénario demeurerait un joli rêve. «Il aurait fallu des températures de -20° degrés sur plusieurs jours. De plus, la pluie tombée jeudi a terminé de faire fondre le peu de glace qu'il restait. Le pêcheur a donc peut-être sauvé des vies, car nous avons régulièrement des gens qui ne respectent pas les consignes, alors que le danger de mort est réel», poursuit Cédric Paillard.

L'an dernier, le plan d'eau de 9,5 km2 avait gelé plus précocement et les promeneurs patineurs avaient été autorisés à s'y aventurer dès le 20 janvier.

Ton opinion