Deepfake de Tom Cruise: «On ne peut pas le faire juste en appuyant sur un bouton»
Publié

Deepfake de Tom Cruise«On ne peut pas le faire juste en appuyant sur un bouton»

Des semaines de travail et un imitateur de haut vol ont été nécessaires aux vidéos virales sur TikTok faites à l’insu de la star de Hollywood.

Créer un deepfake de qualité n’est pas à la portée de tous. Chris Ume a tenu à faire passer ce message rassurant après avoir alimenté les inquiétudes avec des vidéos truquées de Tom Cruise. «On ne peut pas le faire en appuyant simplement sur un bouton», a-t-il confié au site TheVerge. Ce spécialiste belge des effets visuels a dévoilé tous les secrets de fabrication des vidéos virales qui avaient été publiées sur le compte @deeptomcruise. Chris Ume s’est notamment appliqué durant deux mois à alimenter des modèles d’intelligence artificielle avec des images du vrai Tom Cruise. «Chaque clip a nécessité des semaines de travail en utilisant l’algorithme open source DeepFaceLab ainsi que des outils de montage vidéo bien établis». a-t-il commenté. Et Chris Ume a surtout fait équipe avec Miles Fisher, un imitateur renommé, qui a exploité judicieusement le rire démoniaque de l’acteur américain.

«On s’est bien amusés. J’ai éveillé la conscience. J’ai montré mes compétences. Nous avons fait sourire les gens. Et c’est tout, le projet est terminé»

Chris Ume, cité par le site TheVerge

Chris Ume a fini par retirer les vidéos de TikTok il y a quelques jours. La plateforme de messagerie vidéo a cependant confirmé au site TheVerge que le compte avait respecté ses règles d’utilisation en matière de vidéos parodiques. Le buzz généré par les vidéos a également poussé le vrai Tom Cruise à ouvrir son compte officiel, a relevé Chris Ume.

Le spécialiste des effets visuels n’est pas trop inquiet sur l’utilisation de cette technologie particulièrement adaptée selon lui pour le doublage d’acteurs au cinéma et la restauration de vieilles séquences d’images. Il fait le parallèle avec l’adoption des logiciels de retouche d’images. «C’est comme Photoshop il y a 20 ans, a-t-il estimé. Les gens ne savaient pas ce qu’était la retouche photo, et maintenant ils connaissent les trucages qui vont avec».

Ton opinion

42 commentaires