Montagne dynamitée: «On ne sait pas quand les habitants regagneront leur logement»
Publié

Montagne dynamitée «On ne sait pas quand les habitants regagneront leur logement»

Une explosion de sécurité a été effectuée mercredi à Rarogne (VS) à la suite de chutes de pierres fin janvier. Presque 500 personnes ont dû être évacuées.

par
Valentina San Martin
20 Minutes/Medaprofil

De fortes précipitations mais également la neige avaient provoqué des éboulements en janvier dernier dans la localité valaisanne. Heureusement, les incidents avaient fait plus de peur que de mal et aucun blessé n’avait été à déplorer. Afin d'éviter de nouveaux glissements de terrain, une partie de la montagne a été dynamitée mercredi matin. Quelque 80 habitations ont dû être évacuées, soit environ 500 personnes.

L’explosion a commencé à 11h00 tapante et il n’y a eu aucun dommage dans la zone du village. Mais seule la moitié de la masse prévue a été dynamitée. Des travaux de déblaiement sont en cours et se poursuivront dans les prochains jours afin d'enlever les débris de roches.

Si la zone reste sous surveillance, les habitants ont rapidement pu regagner leur maison une fois l’intervention terminée. Toutefois, à peu près 45 personnes vivant au pied de la montagne devront patienter. «Nous ne savons pas encore quand elles pourront regagner leur logement», explique Reinhard Imboden, maire de Rarogne. Les géologues et autres experts qui analysent le site communiqueront leurs conclusions par la suite. Il faudra donc attendre pour avoir plus détails sur les opérations à venir.

Ton opinion

12 commentaires