Manifestation syndicale à Genève
Publié

Genève«On n’est pas des machines, on exige le respect de nos droits!»

Ouvriers, soignants ou encore vendeuses se sont mobilisés dans le pays pour de meilleurs salaires et la reconnaissance de leur labeur. Le défilé romand, à Genève, a rassemblé quelque 3000 personnes.

par
David Ramseyer
Mediaprofil

«Les patrons veulent toujours plus, mais nous, on reste payé pareil», lâche Armando. Tout juste descendu du train provenant du Valais, Rui acquiesce: «Il y a trop de pression.» Les deux compères ont rejoint samedi à Genève la journée de mobilisation nationale organisée par les syndicats. Des défilés ont aussi eu lieu à Zurich, Berne, Olten et Bellinzone. En tout, ils ont réuni plus de 12’000 personnes, selon Unia.

Salaires, stress et retraites

Les manifestants ont réclamé une revalorisation salariale et la reconnaissance des efforts fournis par les salariés, tant sur les chantiers que dans les hôpitaux, les magasins ou encore les restaurants, durant cette période de pandémie. La foule a aussi plaidé pour de meilleures conventions collectives de travail, dont beaucoup seront renégociées l’an prochain. Les participants se sont aussi opposés aux projets de recul de l’âge de la retraite.

Casquette sur la tête, autant pour afficher les couleurs de son syndicat que pour se protéger de la pluie qui tombait en continu, Vincenzo avait la rage. «On veut du respect! On n’est pas des machines à produire, on a des droits», a martelé le retraité vaudois, ex-installateur sanitaire. Venus de toute la Suisse romande, les quelque 3000 participants au cortège genevois (cf. diaporama ci-dessous) ont témoigné d’une inquiétude grandissante: selon eux, le sous-effectif et la surcharge de travail ont entraîné un stress au travail «encore jamais vu jusqu'ici».

1 / 6
La manifestation à Genève, dans le cadre de la journée de mobilisation syndicale, a réuni 3500 personnes, selon le syndicat Unia.

La manifestation à Genève, dans le cadre de la journée de mobilisation syndicale, a réuni 3500 personnes, selon le syndicat Unia.

dra
Les participants sont venus de toute la Suisse romande.

Les participants sont venus de toute la Suisse romande.

dra
dra

Ton opinion

98 commentaires