Vaud: «On pardonne moins aux femmes qu'aux hommes»
Actualisé

Vaud«On pardonne moins aux femmes qu'aux hommes»

La socialiste Nuria Gorrite sera présidente du gouvernement vaudois dès le 1er juillet. Elle se livre en primeur dans notre interview vidéo.

par
Frédéric Nejad Toulami

Découvrez ici l'interview de la nouvelle présidente du Conseil d'Etat vaudois.

A peine l'annonce de sa désignation comme présidente du Conseil d'Etat dévoilée jeudi matin, Nuria Gorrite nous a reçus dans son bureau, à Lausanne, pour livrer en toute franchise ce qu'elle ressent et ce que représente à ses yeux ce poste qu'elle va occuper. La ministre socialiste espère notamment que cette désignation soit un modèle à suivre pour les jeunes femmes, même si «on pardonne généralement moins aux femmes qu'aux hommes».

Dans son interview à découvrir en cliquant sur la vidéo ci-dessus, elle se dit notamment honorée de représenter toutes les Vaudoises et tous les Vaudois. Et elle donne son avis sur son emploi du temps qui sera impacté par sa fonction de présidente du gouvernement vaudois.

Ton opinion