McChrystal révoqué: «On se moque de savoir qui commande»
Actualisé

McChrystal révoqué«On se moque de savoir qui commande»

Les talibans ont annoncé jeudi à l'AFP qu'ils étaient indifférents au limogeage du chef des forces internationales en Afghanistan, le général américain Stanley McChrystal.

Les talibans sont indifférents au limogeage du chef des forces internationales en Afghanistan Stanley McChrystal.

Les talibans sont indifférents au limogeage du chef des forces internationales en Afghanistan Stanley McChrystal.

Les talibans ont annoncé jeudi qu'ils étaient indifférents au limogeage du général américain Stanley McChrystal, et qu'ils continueront à combattre jusqu'au départ des troupes étrangères. «On se moque de savoir qui commande, McChrystal ou Petraeus. Notre position est claire. Nous combattrons les envahisseurs jusqu'à leur départ», a déclaré à l'AFP Yousuf Ahmadi, un porte-parole régulier du commandement taliban, qui a contacté l'AFP par téléphone depuis un endroit inconnu.

Washington a nommé le général David Petraeus, actuellement commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan, pour remplacer McChrystal.

«Honte à Karzaï, ce président fantoche qui a demandé sans avoir honte au président Obama de garder McChrystal à son poste», a ajouté M. Ahmadi.

Le président américain Barack Obama a démis mercredi le général McChrystal de ses fonctions de chef des forces internationales en Afghanistan après ses propos explosifs tenus dans la presse, tout en assurant que ce départ n'entraînerait pas de changement de stratégie.

M. Obama a affirmé ne pas avoir révoqué le général McChrystal en raison d'«insultes personnelles», mais parce que sa conduite n'avait pas été conforme aux critères requis. Dans une allocution à la Maison Blanche, le président a réclamé de son équipe une «unité dans l'effort».

«Aussi difficile que ce soit de perdre le général McChrystal, j'estime que c'est la bonne décision à prendre pour notre sécurité nationale», a-t-il ajouté, non sans avoir rendu hommage à sa «remarquable» carrière.

Mais il a aussi estimé que ses propos dans la presse américaine avaient «érodé la confiance nécessaire pour que notre équipe travaille de concert à remplir nos objectifs en Afghanistan».

Le président afghan Hamid Karzaï respecte la décision de Barack Obama de révoquer McChrystal et a salué en David Petraeus un «général expérimenté».

«Nous sommes prêts à travailler avec lui», a déclaré à l'AFP son porte-parole, Waheed Omar, en référence au général Petraeus.

Obama accepte la démission de McChrystal

(afp)

Ton opinion